Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Kristina Buozyté (Lithuanie-France-Belgique)

"Vanishing Waves" Sortie en salles le 29 mai 2013

Lukas, un jeune scientifique, décide de participer à une expérience inédite dans le domaine de la neurologie : entrer en communication avec l’esprit d’une femme qui se retrouve dans le coma après un accident de voiture.

Il ne reçoit dans un premier temps que des images et des sons confus avant de rencontrer la femme inconnue. Il la nomme Aurora.

Pourquoi, contrevenant au protocole de recherche, ne révèle-t-il rien de sa découverte au reste de l’équipe qui participe à l’expérience.

Il est bientôt plongé dans une spirale et plonge, à chaque nouvelle connexion, un peu plus dans l’univers fantasmatique d’Aurora avec laquelle s’établit une relation exclusive et fusionnelle, dans un monde irréel.

Pour écrire le scénario de son film Kristina Buozyté s’est inspirée d’éléments voisins d’une certaine réalité, de la façon dont la société évolue, du fait que les technologies en constante évolution s’immiscent à l’intérieur de la vie des personnes.

Ces nouveaux modes d’interaction iraient-ils jusqu’à offrir la possibilité d’avoir une forte intimité même sans présence corporelle ? Et dans cette éventualité, qu’en serait-il de la passion ?

Les progrès de la science permettent de constantes nouvelles découvertes sur l’espèce humaine : si l’on sait comment notre cerveau fonctionne, notre comportement émotionnel n’a plus guère de secrets.

C’est sur une documentation très élaborée que la réalisatrice s’est appuyée pour rendre son film aussi réaliste que possible, pour que chaque étape du récit apparaisse comme logique et intelligible, même s’il est encore dans le domaine de l’impossible.

Le sujet, s’il cantonne le film au domaine scientifique, s’il se prête à des séquences oniriques, donne également lieu à des moments qui, rejoignant la passion universelle, peut enflammer deux êtres à un degré de relation palpable.

"Vanishing Waves" est une œuvre de science-fiction qui ouvrirait sur un réel prochain et on se laisse porter par le lyrisme, la beauté des images mais tout autant par ce qui caractérise une histoire d’amour qui saisirait deux êtres quels qu’ils soient et quelles que soient les circonstances de leur rencontre.

Francis Dubois .

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « L’Adieu à la nuit »
    Muriel est une grand mère comblée le jour où elle apprend que son petit fils de vingt ans va venir passer quelques jours avec elle avant son départ pour le Canada. Mais très vite, intriguée par son... Lire la suite (20 avril)
  • « La camarista »
    Evelina est femme de chambre dans un luxueux hôtel de Mexico. Malgré son maigre salaire, elle a dû trouver une personne pour garder sa petite fille pendant ses heures de travail. Dans la perspective... Lire la suite (15 avril)
  • « El Reino »
    Manuel Lopez-Vidal est un homme politique en pleine ascension. Il était jusque là surtout influent dans sa région mais il s’apprête à prendre la direction nationale de son parti. C’est à ce stade de... Lire la suite (15 avril)
  • « L’époque »
    Du Paris de l’après-Charlie jusqu’aux élections présidentielles de 2017, un arrêt sur image au plus près d’une jeunesse poussée au dilettantisme qui se reconnaît dans ses errances de nuit et qui, guidée... Lire la suite (14 avril)
  • « Seule à mon mariage »
    Pamela, jeune Rom vive, spontanée, parfois insolente, vit très pauvrement avec son aïeule et sa petite fille, dans un petit village de Roumanie. Se démarquant des autres filles de sa communauté, elle... Lire la suite (14 avril)