Actualité théâtrale

Vers la disparition du Tarmac

Le Tarmac est l’unique théâtre entièrement dédié à la création contemporaine francophone.

A la fois une invitation au voyage, un espace de rencontres et un tremplin pour les artistes des quatre coins du monde et de l’Afrique francophone

Orienté vers le théâtre et la danse, le Tarmac s’engage pour la création et l’accompagnement durable des artistes francophones en favorisant la circulation des œuvres qu’il contribue à faire connaître au sein des réseaux internationaux,

Fort d’un projet artistique qui participe à la compréhension du monde, il développe une importante action éducative culturelle de médiation et une politique d’accessibilité qui prône un théâtre ouvert à tous, un lieu de débat, de rencontre et d’écoute.

Dès lors, le descriptif du lieu peut se lire à l’imparfait, puisque le Ministère de la Culture qui s’était jusqu’ici montré silencieux pour ne pas discret, hormis quelques innovations timides, montre qu’il a des griffes et qu’il est capable de prendre la décision d’effacer le Tarmac de la liste des théâtres parisiens pour créer un nouveau lieu (à trouver) où pourraient se voir réunis la mission de ce dernier et celle du «  Théâtre ouvert  », un espace sans doute envié que son propriétaire, le Moulin Rouge, souhaitait récupérer, ce qui s’était jusqu’ici heurté à l’équipe conduite par Lucien et Micheline Attoun, les créateurs depuis 1971 et à la volonté du Ministère et de la ville de Paris de préserver ce lieu auquel le théâtre contemporain doit tant !

Est-ce le fait d’une méconnaissance de la mission totalement différente de ces deux théâtres ou plus sûrement, la volonté opportuniste de s’attaquer, selon les pratiques du gouvernement, aux plus vulnérables ? Le résultat est que nous assisterons à la double disparition de deux lieux mythiques.

Les méthodes d’un Ministère de la Culture docile et qui emboîte le pas à la politique du Gouvernement, restent pour le moins discutables puisque, selon le communiqué de l’équipe du Tarmac, sa directrice a appris le nouvelle de la prochaine fermeture du Tarmac le 31 janvier par voie de presse, autrement dit, sans qu’il y ait eu, au préalable de la décision, la moindre concertation avec le lieu.

La disparition du Tarmac et de Théâtre Ouvert ne serait-elle pas annonciatrice de prochaines décisions ravageuses ?

Montrons-nous vigilants mais cela suffira-t-il ?

Francis Dubois

Théâtre Ouvert 4 Cité Véron 75 018 Paris

Le Tarmac 159 Avenue Gambetta 75 020 Paris

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La 7è vie de Patti Smith »
    Dans la banlieue de Marseille en 1976, une jeune adolescente au corps androgyne, timide et mal dans sa peau, entend lors d’une soirée entre amis un disque avec la voix de Patti Smith et son cri... Lire la suite (20 février)
  • « Les grands rôles »
    On entend une démarche boiteuse et un acteur arrive en traînant une chaise qui fait le bruit de sa canne. Le monologue de Richard III démarre et le rire aussi quand un acteur échappé de Lucrèce... Lire la suite (19 février)
  • « Fanny et Alexandre »
    Les spectateurs finissent de s’installer dans la salle Richelieu et Denis Podalydès s’avance au bord du plateau, vêtu d’un long manteau de scène, pour leur rappeler d’éteindre leurs téléphones... Lire la suite (18 février)
  • « La conférence des oiseaux »
    Il y a quarante ans Jean-Claude Carrière adaptait pour Peter Brook l’un des plus célèbres contes soufi du Persan Farid Uddin Attar (1142-1220). La conférence des oiseaux raconte comment, encouragés... Lire la suite (14 février)
  • « Premier amour »
    Sami Frey reprend cette nouvelle de Samuel Beckett, écrite en 1946, qu’il avait créée il y a dix ans. On y trouve déjà l’image de ces clochards célestes que seront, dans En attendant Godot , Vladimir et... Lire la suite (7 février)