Actualité théâtrale

Vers la disparition du Tarmac

Le Tarmac est l’unique théâtre entièrement dédié à la création contemporaine francophone.

A la fois une invitation au voyage, un espace de rencontres et un tremplin pour les artistes des quatre coins du monde et de l’Afrique francophone

Orienté vers le théâtre et la danse, le Tarmac s’engage pour la création et l’accompagnement durable des artistes francophones en favorisant la circulation des œuvres qu’il contribue à faire connaître au sein des réseaux internationaux,

Fort d’un projet artistique qui participe à la compréhension du monde, il développe une importante action éducative culturelle de médiation et une politique d’accessibilité qui prône un théâtre ouvert à tous, un lieu de débat, de rencontre et d’écoute.

Dès lors, le descriptif du lieu peut se lire à l’imparfait, puisque le Ministère de la Culture qui s’était jusqu’ici montré silencieux pour ne pas discret, hormis quelques innovations timides, montre qu’il a des griffes et qu’il est capable de prendre la décision d’effacer le Tarmac de la liste des théâtres parisiens pour créer un nouveau lieu (à trouver) où pourraient se voir réunis la mission de ce dernier et celle du «  Théâtre ouvert  », un espace sans doute envié que son propriétaire, le Moulin Rouge, souhaitait récupérer, ce qui s’était jusqu’ici heurté à l’équipe conduite par Lucien et Micheline Attoun, les créateurs depuis 1971 et à la volonté du Ministère et de la ville de Paris de préserver ce lieu auquel le théâtre contemporain doit tant !

Est-ce le fait d’une méconnaissance de la mission totalement différente de ces deux théâtres ou plus sûrement, la volonté opportuniste de s’attaquer, selon les pratiques du gouvernement, aux plus vulnérables ? Le résultat est que nous assisterons à la double disparition de deux lieux mythiques.

Les méthodes d’un Ministère de la Culture docile et qui emboîte le pas à la politique du Gouvernement, restent pour le moins discutables puisque, selon le communiqué de l’équipe du Tarmac, sa directrice a appris le nouvelle de la prochaine fermeture du Tarmac le 31 janvier par voie de presse, autrement dit, sans qu’il y ait eu, au préalable de la décision, la moindre concertation avec le lieu.

La disparition du Tarmac et de Théâtre Ouvert ne serait-elle pas annonciatrice de prochaines décisions ravageuses ?

Montrons-nous vigilants mais cela suffira-t-il ?

Francis Dubois

Théâtre Ouvert 4 Cité Véron 75 018 Paris

Le Tarmac 159 Avenue Gambetta 75 020 Paris

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Rabelais »
    En 1968 Jean-Louis Barrault était prêt à monter à l’Odéon, théâtre qu’il dirigeait, un spectacle sur Rabelais, qui ne s’en tenait pas qu’à Gargantua et Pantagruel mais puisait aussi dans le Tiers, le... Lire la suite (12 décembre)
  • « Jusqu’ici tout va bien »
    Tout le monde a le souvenir d’un de ces repas de Noël où tout part en vrille. À la faveur de ce repas, souvent fort long et bien arrosé censé montrer l’amour que l’on porte à sa famille, il arrive que... Lire la suite (12 décembre)
  • « J’ai des doutes »
    François Morel a eu envie d’aller au paradis rendre visite à Raymond Devos. Cela commence par la petite musique de la chanson Le clown est mort et sur un grand coup de tonnerre Dieu-François Morel... Lire la suite (10 décembre)
  • « Europa (esperanza) »
    Sur une plage d’Alger deux jeunes, Nader et Djamel, 14 ans et 12 ans et demi discutent. Ils voient juste en face « l’Europe lascive Babylone ». De cette Europe ils n’ont qu’une miette, un portable, «... Lire la suite (9 décembre)
  • Des reprises
    La fin de l’homme rouge Reprise à L’Atalante, 10 place Charles Dullin, 75018 Paris du 3 janvier au 3 février Réservations 01 46 06 11 90 Deux parties : Le temps du désenchantement et Dix... Lire la suite (5 décembre)