Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Dome Karukoski (Finlande)

« Very cold trip » Sortie en salles le 9 février 2011

L’hiver semble, pour les distributeurs, une saison parfaite pour nous faire découvrir des films venus du nord de l’Europe. Une semaine après le film norvégien, "Un chic type", sort un film finlandais "Very cold trip" auquel le titre français, en faisant référence à "Very bad trip" ne rend pas complètement justice. Le titre original "Heroes (sic) du cercle arctique" (traduction Google) ou le titre anglais "Une odyssée laponne" offre une meilleure adéquation avec le contenu du film.

Dome Karukoski, dont c’est la première comédie, pense qu’il faut une bonne dose d’humour pour vivre en Laponie. Le chômage touche plus de 40% de la population dans certaines régions, en hiver on voit à peine le soleil et en été il ne se couche pas. Dans un séquence pré-générique à l’humour très noir, Kapu nous raconte l’histoire du pin balançoire, vieil arbre sur lequel viennent se pendre selon les fluctuations économiques ou historiques du pays. Kapu, comme Räihänen, un fils à maman, et Janne, le héros sont de jeunes adultes au chômage partageant leur vie entre le lit, le bar et l’appartement des copains.
Perdant patience, Inari, la fiancée de Janne, va lui poser un ultimatum. Il doit acheter un nouveau décodeur pour regarder "Titanic"qui passe le soir à la télévision. Après une tentative ratée - l’argent du décodeur passe dans la boisson, Janne secondée par ses copains va se lancer sur les routes lapones enneigées dans une recherche du Graal.

Au terme de cette odyssée nocturne, les trois garçons passeront enfin à l’âge adulte, celui des responsabilités qu’ils ne fuiront plus. Au delà de la comédie, Dome Karukoski décrit une génération de jeunes gens voués au chômage et rend un hommage vibrant au "Perkele" finlandais qu’il définit comme "quelque chose entre la puissance de la fatalité et le pouvoir de la volonté".
"Very cold trip" vient de se voir attribuer le Grand Prix et le Coup de Cœur de la Profession au festival international du film de comédie de l’Alpe d’Huez 2011.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Les Grands voisins. La cité rêvée »
    Maël est un artiste peintre sans papiers, Adrien est luthier et musicien. Eux et d’autres résidents de tous crins et venus de tous les horizons ont donné naissance à une utopie moderne en plein cœur... Lire la suite (14 mai)
  • « The room »
    Kate, elle traductrice et Matt artiste peintre, un couple de trentenaires dans l’impossibilité d’avoir un enfant, lassés d’une existence citadine s’installent dans une maison isolée qu’ils ont achetée... Lire la suite (14 mai)
  • « Benni »
    Benni est une fillette de dix ans enfermée depuis sa petite enfance dans un état d’ instabilité, une suractivité permanente et des accès de violence qu’elle ne parvient pas à contenir. Prise en charge... Lire la suite (17 mars)
  • « Le cœur du conflit »
    Un cinéaste japonais et une cinéaste française décident de faire ensemble, non pas un enfant qui serait jeté en pâture à une société offerte à un avenir de plus en plus inquiétant, mais un « enfant... Lire la suite (11 mars)
  • « Femmes d’Argentine »
    En Argentine l’IVG est interdite et les femmes qui la pratiquent clandestinement peuvent encourir des peines de prison si elles sont dénoncées. Toute hospitalisation pour traiter les séquelles d’un... Lire la suite (10 mars)