Actualité théâtrale

Jusqu’au 2 novembre au Grand Parquet

« Victoire, la fille du soldat inconnu »

Naître à Paris le jour de la mort de son père à Verdun, le 14 juillet 1916, et être prénommée Victoire à la demande d’une grand-mère bigote, plutôt réactionnaire et patriote, c’est un pied de nez à l’histoire. Mais avoir une maman suffragette, qui vous appelle Chourinette et vous apprend à être libre et en outre, une nounou concierge libertaire, cela vous prédispose à refuser d’imaginer Jeanne d’Arc raccommodant les chaussettes de Vercingétorix !
Théâtre : Victoire
Sylvie Gravagna, en douze tableaux et quelques chapeaux, nous conte avec beaucoup d’humour la grande marche toujours non terminée des femmes vers leur émancipation et l’égalité. Tantôt conteuse, faisant à l’occasion appel au public, tantôt chanteuse sur les chansons de Mireille et Jean Nohain plus quelques autres, elle nous fait traverser l’histoire, de la guerre de 1914 à Simone de Beauvoir, d’une société patriarcale, sexiste et coloniale à la société de consommation en passant par le Front Populaire. On peut regretter que Sylvie Gravagna n’ait pas davantage choisi d’orchestrer les morceaux qu’elle chante, mais ce n’est pas tous les jours que l’on peut s’offrir un manifeste féministe qui n’a rien d’un pensum. C’est enlevé, parfois caustique mais toujours juste, et souvent très drôle,

Micheline Rousselet

Jeudi, vendredi, samedi à 19h, le dimanche à 15h

Le Grand Parquet

35 rue d’Aubervilliers, 75018 Paris

Réservations : 01 40 05 01 50

Se réclamer du Snes et de cet article : demande de partenariat Réduc’snes en cours

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • La Comédie-Française lance La Comédie continue !
    COMMUNIQUÉ DE PRESSE > vendredi 27 mars 2020 > La Comédie continue ! > Tel est le nom de la première chaîne en ligne de la Comédie-Française. > À partir du lundi 30 mars 2020 à 16h, plusieurs levers... Lire la suite (31 mars)
  • « Sois un homme »
    Qu’est-ce qu’être une femme ? La question a beaucoup interrogé écrivain.e.s et philosophes depuis déjà un certain temps. Mais s’agissant des hommes, elle apparaît plus originale tant des siècles de... Lire la suite (17 mars)
  • « Illusions perdues »
    Après ses brillantes adaptations d’Homère ( Iliade puis Odyssée ) et de Chanson douce de Leïla Slimani, Pauline Bayle s’est lancé dans l’adaptation du roman de Balzac. C’est au fonctionnement du... Lire la suite (17 mars)
  • « L’éveil du printemps »
    La pièce de Franck Wedekind fit scandale a son époque (1890) et fut interdite de longues années pour pornographie. Elle offrait un regard osé sur la jeunesse, défendait le désir adolescent et pointait... Lire la suite (16 mars)
  • « Médéa mountains »
    Alima Hamel, la jeune poétesse, musicienne et chanteuse d’origine algérienne évoque ici son histoire personnelle. Elle se souvient du bonheur des vacances familiales quand elle quittait Nantes avec... Lire la suite (12 mars)