Communiqués

Violences policières contre les lycéen-ne-s

Le SNES-FSU, le SNEP-FSU et le SNESUP-FSU condamnent vivement les violences policières dont ont été victimes des lycéens, dans l’enceinte ou à l’extérieur des établissements scolaires, dans le cadre des mobilisations du 22 mai. Les lycéens entendaient manifester leur opposition aux nouvelles règles d’affectation à l’Université , règles qui engendrent beaucoup d’inquiétude chez les jeunes et leurs familles. L’action des forces de l’ordre a été brutale et disproportionnée, des lycéens pour la plupart mineurs ont été traînés à terre, confinés longuement dans un bus, en garde à vue pendant deux jours et deux nuits, sans même que les familles puissent être informées des lieux de détention. Ces pratiques sont inacceptables ! Et Le Snes, le Snep, le Snesup demandent une réaction forte de la part des Ministres de l’Enseignement supérieur et de l’Éducation nationale pour éviter que ne se reproduisent de tels agissements.

Autres articles de la rubrique Communiqués

  • Rentrée 2018 : “Alerte-Effectifs”
    La rentrée 2018 sera marquée par une forte augmentation des effectifs dans les collèges et les lycées : plus de 25000 élèves supplémentaires alors que le nombre d’enseignant-e-s stagne. Face au risque... Lire la suite (22 juin)
  • Communiqué de l’Intersyndicale
    L’intersyndicale se félicite de la forte mobilisation engagée par les Psy-ÉN et DCIO, les personnels de l’ONISEP et les personnels administratifs et techniques des CIO, contre le projet de transfert... Lire la suite (20 juin)
  • Carte Education prioritaire
    Monsieur le Ministre, Nous entrerons prochainement dans des discussions sur la future carte de l’Éducation prioritaire. Nous souhaiterions disposer le plus rapidement possible d’un calendrier... Lire la suite (7 juin)
  • Intersyndical
    À l’appel de l’intersyndicale (SNES-FSU, SE-UNSA, Sgen-CFDT, CGT Éducation, SNFOLC, Sud éducation, SNPTES), des délégations de Psy-ÉN et DCIO, des personnels administratifs en CIO, des enseignants, des... Lire la suite (7 juin)
  • Admissibilités aux concours externes du second degré : mauvais signaux
    Les premiers résultats d’admissibilité des concours du second degré de l’enseignement CAPES/T, agrégation, CPE, Psy-ÉN montrent que la crise de recrutement persiste dans certaines disciplines. En effet... Lire la suite (1er juin)