Répression antisyndicale

Violences policières : croche-pied à l’éthique

Récemment, plusieurs cas de violence policière ont été mis sur la place publique : matraquage d’un homme à terre, tir de LBD à bout portant, croche-pied à une manifestante, « gilet jaune » frappé alors qu’il est immobilisé au sol... jusqu’à la mort d’un livreur, suite à son arrestation pour des impayés de contraventions liées à des infrac­tions au code de la route.

Des paroles aux actes

Ces faits ont contraint le pouvoir en place à devoir s’exprimer. Ainsi, consécutivement, le Président de la République et le Ministre de l’Intérieur ont-ils tenté de répondre à la légitime indignation. Mais leur discours s’est contenté de parler de manquement à l’éthique, de problèmes de « déontologie » et de dérives individuelles, niant ainsi une fois de plus leur responsabilité politique, première, dans cette violence d’État. Quelle drôle d’éthique que celle qui consiste à refuser d’assumer ses actes ! Si l’on peut estimer que leurs propos sont un premier résultat de la mobilisation militante, notamment associative et syndicale, on ne peut s’en contenter.
Des actes sont nécessaires : immédiatement, interdiction des LBD et des pratiques dangereuses comme le plaquage ventral ; rapidement, redéfinition de la doctrine du maintien de l’ordre et mise en place d’une structure de contrôle indépendante de la hiérarchie policière ; et enfin, remise à plat des lois liberticides pérennisant la législation d’exception de l’État d’urgence.

Hervé Le Fiblec

Autres articles de la rubrique Répression antisyndicale

  • Répression : relaxe pour Olivier !
    Olivier Sillam, militant du SNES et de la FSU connu pour son engagement en faveur des droits humains et contre l’extrême droite, était convoqué le jeudi 19 décembre au tribunal de Nice. Son procès a... Lire la suite (Décembre 2019)
  • Violences policières : Létalité réduite ?
    Deux études témoignent des conséquences dramatiques des violences policières et notamment de l’utilisation des armes chimiques. Ainsi, un jeune biologiste de Nice met en lumière des doses importantes... Lire la suite (Décembre 2019)
  • Toujours plus de GAV
    Le syndicaliste de La Poste Gaël Quirante a récemment été placé en garde à vue « en raison de ses activités », au moment où des négociations sensibles avaient lieu entre les grévistes du 92 et la direction... Lire la suite (Juillet 2019)
  • Violences policières : mais que fait la justice ?
    Cafouillages et conflits d’intérêts, l’affaire Legay ne cesse de rebondir. Le 16 mars, Geneviève Legay, militante d’ATTAC bien connue à Nice, a été gravement blessée lors d’une charge de CRS.... Lire la suite (Mai 2019)
  • Mettre la profession sous contrôle
    Réserve ? Notre ministre entend introduire dans le code de l’éducation, via l’article de la loi sur "l’École de la confiance" la notion d’exemplarité, qui renvoie, sans la nommer, à l’obligation de... Lire la suite (Avril 2019)