La défense des droits humains

Violences policières : mais que fait la justice ?

Cafouillages et conflits d’intérêts, l’affaire Legay ne cesse de rebondir.
Le 16 mars, Geneviève Legay, militante d’ATTAC bien connue à Nice, a été gravement blessée lors d’une charge de CRS. Elle manifestait pacifiquement place Garibaldi.
Certains secteurs de la ville avaient été interdits aux manifestants en raison de... la venue du Président chinois. Les images ont fait le tour de la France.

Contre-enquête
Dans un premier temps, le procureur chargé de l’enquête à Nice déclarait qu’elle n’avait pas été touchée par les policiers... mais a dû rétropédaler deux jours plus tard. Les images qui tournaient en boucle dans les médias ne faisaient aucun doute. De plus, alors que Geneviève Legay était sur son lit d’hôpital, souffrant de plusieurs fractures au crâne, aux côtes et au coccyx, des policiers sont venus dans sa chambre pour tenter de lui faire dire qu’ils ne l’avaient pas touchée et que c’était la faute d’un journaliste ! Cela ressemble fort à une tentative de subornation de témoin.
Mais ce n’est pas tout : le procureur a eu « l’excellente » idée de confier l’enquête à... la compagne du commissaire qui a ordonné la charge qui a provoqué la chute de Geneviève Legay. Et il ne voit pas où est le problème !
L’avocat de Geneviève Legay a demandé le dépaysement de l’affaire, en espérant un « grand nettoyage » au sein de la justice et de la police à Nice.
Aujourd’hui, Geneviève Legay va mieux, elle fait des projets d’avenir mais, si elle n’est plus en soins intensifs, elle est encore hospitalisée et ses multiples fractures la font encore souffrir. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement et que justice lui soit rendue.

Olivier Sillam

Autres articles de la rubrique La défense des droits humains

  • Communiqué
    Le 4 janvier s’ouvrait le procès de Cedric Herrou, un agriculteur de la vallée de la Roya jugé pour avoir installé sans autorisation une cinquantaine d’Érythréens dans un ancien centre de vacances de la... Lire la suite (Janvier 2017)
  • Communiqué
    Les violences faites aux femmes sont un fléau mondial, l’ONU estime à 70% les femmes et les filles qui en sont victimes au cours de leur vie. Ces violences s’exercent au sein du couple, dans la... Lire la suite (Novembre 2016)
  • Loi Travail : halte à la répression du mouvement citoyen
    La répression par le gouvernement du mouvement social prend des formes de plus en plus inacceptables : déblocages violents de piquets de grève, de lycées ou de collèges, comme à Saint-Malo où des... Lire la suite (Juin 2016)
  • Étiquetage obligatoire
    L’U.E. vient de rendre obligatoire l’étiquetage des produits des colonies israélienne en territoire palestiniens. Ce faisant, l’U.E. ne fait qu’appliquer le droit international qui ne reconnaît à... Lire la suite (Novembre 2015)
  • Reconnaissance de l’État de Palestine
    Le samedi 10 octobre 2015, le Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens organisaient une journée nationale pour la reconnaissance de l’État de Palestine. À... Lire la suite (Novembre 2015)