Articles parus dans l’US

Violences policières : manifester est un droit L’US MAG - Supplément au n° 779 du 9 juin 2018

En mai dernier, une grenade dite
assourdissante arrachait la main d’un
militant sur la ZAD de Notre-Dame-des-
Landes. Son nom s’ajoute à la longue
liste des militants gravement blessés
lors de manifestations, quand ils n’y ont
pas perdu la vie comme Rémi Fraisse
en 2014.
Aucun manifestant ne devrait être blessé
lors d’une manifestation, puisque selon
l’article 431-3 du code pénal,
« la force déployée doit être proportionnée
au trouble à l’ordre public et doit prendre
fin lorsque celui-ci a cessé ».
Ces incidents graves et inacceptables
se répètent trop souvent. Le pouvoir
politique doit prendre ses
responsabilités et faire en sorte que
les citoyens puissent manifester
sans craindre pour leur vie ou pour leur
intégrité physique.

Autres articles de la rubrique Articles parus dans l’US