Éditos

Virages à droite dangereux

On connaissait Emmanuel Macron candidat, théorisant la fin du clivage droite/gauche, pour mieux privilégier le monde de l’argent face à celui de la justice sociale, mais là, le doute n’est plus permis.

Avec en ligne de mire les élections municipales et surtout la présidentielle de 2022, le président de la République n’a pas hésité à chasser sur les terres et les bancs de l’extrême droite, au nom d’un supposé réalisme consistant à « regarder en face » la question de l’immigration.

Il ne s’agit pas, dans le discours présidentiel, de passer à une politique européenne d’accueil des réfugiés digne de ce nom mais de durcir les règles du droit d’asile, de dénoncer les abus et de renforcer la sécurité.

Pour couronner le tout, Emmanuel Macron n’hésite pas à faire vibrer la corde populiste en affichant une compassion feinte pour le sort des classes populaires opposé à celui des bourgeois... Il entend ainsi probablement couper l’herbe sous le pied du Rassemblement national. Et, ce faisant, il renforce toujours davantage les clivages, en opposant les uns aux autres.

Ses piètres manœuvres électoralistes ne peuvent faire oublier la politique de son gouvernement : absence de mesures pour les salaires, pour le développement des services publics et pour lutter contre les inégalités.

S’il faut regarder quelque chose en face, c’est le délitement d’une société minée par les inégalités et non rechercher des boucs émissaires.

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Les jours d’après
    Impréparation, improvisation, contradictions, les substantifs abondent pour qualifier la gestion calamiteuse de la crise sanitaire et le plan de retour des élèves en classe. N’écoutant ni Conseil... Lire la suite (21 mai)
  • Cavalier seul
    En période de crise sanitaire, la parole de l’État est attendue et scrutée. Elle doit éviter de nourrir l’anxiété, être mesurée. Coup de théâtre, le président de la République a annoncé un déconfinement à... Lire la suite (25 avril)
  • Aux fraises !
    Le ministre de l’Agriculture, emphatique, lance un appel aux personnes désœuvrées afin de « rejoindre la grande armée de l’agriculture française ». À sa rescousse, sa collègue, porte-parole du... Lire la suite (28 mars)
  • Solidarité avant tout !
    Tout d’abord, nous espérons que vous et vos proches vous portez bien. Dans le contexte actuel, c’est la priorité. Nous sommes aussi solidaires avec les personnels soignants, en première ligne face à... Lire la suite (17 mars)
  • Parlons plus fort !
    Très solennellement, le ministre de l’Éducation a annoncé le lancement d’une grande consultation des professeurs. En même temps, se tiennent des réunions où l’on est censé discuter de la revalorisation... Lire la suite (7 mars)