Actualité théâtrale

Vingtième Théâtre jusqu’au 25 novembre

"Vis ma vie" Texte d’Emmanuel Darley - Mise en scène Yves Chenevoy

Dans un avenir pas si lointain, un couple de « zurbains » assis dans un TGV qui les mènera de la capitale à la mer en trois heures, envie ceux qui vivent au vert et rêve d’un voyage dans l’autre univers, celui des ruraux. Ceux-ci, invisibles, ignorés et enfermés dans un autre monde sont les pygmées de ces temps futurs. Les premiers rêvent d’une vie plus saine, plus près de la nature, tandis que les seconds étouffent entre la télé et le café avec ses jeux de grattage.

Crédit : Didier Gauduchon

Emmanuel Darley a écrit sur ce thème dans un style vif et percutant une farce d’anticipation où se télescopent ville et campagne dans un avenir possible. La mise en scène d’Yves Chenevoy utilise habilement des panneaux, alternant une herbe d’un vert à faire rêver et des décors géométriques très design pour caractériser les deux univers. Elle accentue par les costumes et les éléments scéniques le côté un peu fou de la pièce, permet de dépasser certains lieux communs et de s’échapper vers un doux délire. La campagne est plus verte que verte, dans le train les zurbains n’ont même plus leur portable à la main, il est intégré dans leur costume futuriste, coloré et rigolo. Dommage toutefois que les changements de décor avec un jeu de cubes répétitif, ralentissent un peu trop le rythme de la pièce.

Claudie Arif et Brice Beaugier sont des zurbains « ravis » qui rêvent d’une campagne imaginaire, qui se lancent dans la traversée du miroir en frissonnant devant les dangers qui les attendent et qui découvriront autre chose en passant de l’autre côté. Malika Birouk campe une rurale révoltée, qui cherche à tout prix à quitter le monde où on l’a enfermée.

Et si cette fable n’était pas si futuriste ! Où est le bonheur, à la ville, à la campagne ou là où on n’est pas ? Comment dépasser les clichés sur l’autre, comment partager ? On en sort sans réponse, mais avec l’envie d’en discuter.

Micheline Rousselet

Du mercredi au samedi à 19h, le dimanche à 15h. Relâche le lundi et le mardi.
Vingtième Théâtre
7 rue des Plâtrières, 75020 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 48 65 97 90

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Les limbes »
    Dans ses bras une marionnette vêtue d’un manteau rouge, dans ses mains une épée. Quand il enfile une cagoule, ce n’est plus la marionnette qu’il a auprès de lui, à laquelle il semble murmurer on ne sait... Lire la suite (22 mai)
  • « Le quatrième mur »
    En 2013 Sorj Chalandon obtenait le Prix Goncourt des lycéens pour son roman, Le quatrième mur . Dans ce roman, un metteur en scène gréco-juif, en train de mourir d’un cancer, demandait à un ami... Lire la suite (18 mai)
  • "Paroles gelées"
    Reprise à signaler de cette pièce d’après Rabelais, critiquée en 2014 : "Paroles gelées"d’après François Rabelais Nous l’avons revue avec toujours autant de... Lire la suite (18 mai)
  • « Le maître et Marguerite »
    Écrit entre 1928 et 1940, le célèbre roman de Boulgakov est un peu un OVNI dans la littérature mondiale. Tout d’abord il entremêle trois actions. La première se situe à Moscou, dans les années trente,... Lire la suite (15 mai)
  • « ABCD’airs »
    Elles se sont mises à quatre, un piano, une contrebasse, un hautbois/cor anglais et une voix, pour nous emmener dans un concert insolite, un voyage de A à Z qui passe d’un genre musical à l’autre et... Lire la suite (14 mai)