Autour du Jazz

Musiques et paroles

« VoxXL », Hubert Dupont Rencontres-collages de cultures

Hubert Dupont est bassiste pour ceux et celles qui l’ignoraient encore. Mais aussi compositeur et architecte d’univers sonores. Le jazz n’est, pour lui, qu’un des affluents de la musique en train de se faire. On sait bien, depuis « Tintin » au moins, qu’il ne faut pas confondre tous les Dupont… Il faut mettre celui-là à part…

Dans ce nouvel album, enregistré en public, il confronte deux types de poésies, de slams. Celui de Mike Ladd, un Étasunien parisien, et celui de Ibrahima Diassé venant de la tradition sénégalaise, le tassou « un slam traditionnel en wolof » - pour citer la présentation -, le wolof étant une des langues importante des nations africaines. Hervé Samb est à la guitare, Naïssam Jalal est à la flûte et Maxime Zampieri à la batterie – un long solo lui est dévolu sur « Baisse la clim », une manière de rendre compte des mutations climatiques - pour construire les murs de cette maison non terminée. Le toit est inexistant par volonté. Pour ne pas s’enfermer…

Jazz : Vox XL

L’échange parlé, scandé se fait sur le mode revendicatif. La révolte est à fleur de peau et s’inscrit quasi littéralement dans notre monde de l’après 11 janvier 2015 même si cet album, bien sur, a été enregistré avant.

L’univers est en lambeaux. Il faut reconstruire des identités, des cultures communes. Le projet est net. Un projet qu’il est nécessaire de partager même si cette musique, ce collage de références, de mémoires est plus entraînante sur scène que sur disque. « VoxXL » dit bien son nom. Les voix sont ici présentes. Parfois trop, mettant de côté des instrumentistes qu’on regrette de ne pas entendre davantage. La scène a ses exigences qui sont celles du public, de ses interactions avec les musiciens. On regrette qu’il n’y ait pas la vidéo qui permettrait de participer pleinement à cette effervescence.

Il faut entendre ces compositions pour tenter de répondre à ce basculement du monde que nous sommes en train de vivre, pour forger une musique – des ? – musique du 21e siècle. Il est impossible de se contenter de répéter le passé… Une tentation visible dans cette atmosphère postmoderne !

Nicolas Béniès.

« VoxXL », Hubert Dupont, Ultrack, distribution Muséa

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz

  • « Rhapsodie », Gaëtan Nicot Quartet
    Les pianistes d’aujourd’hui sont soumis à des vents d’influence qui soufflent follement. Difficile de les ignorer. Tempêtes, orages que sont Bill Evans et Keith Jarrett en particulier ou les... Lire la suite (9 janvier)
  • « Intermezzo »
    Sarah Lancman avait défrayé la chronique avec un premier album. « Intermezzo », un titre adapté au deuxième album qu’elle signe, est une rencontre avec le pianiste Giovanni Mirabassi pour un répertoire... Lire la suite (8 janvier)
  • « Les disques de la Victoire, American Army V-Discs 1943-49 »
    Le 75e anniversaire du débarquement a suscité une débauche de manifestations pour glorifier la Libération. La musique a été oubliée de même qu’un travail de mémoire pourtant toujours utile. Plutôt que de... Lire la suite (Décembre 2019)
  •  Woody Herman, New York, Hollywood, Monterey
    La collection « Quintessence » dirigée par Alain Gerber (Frémeaux et associés) fait toujours la preuve d’un choix affiné dans la présentation d’un artiste partie prenante des mondes du jazz. La... Lire la suite (Décembre 2019)
  • Thomas Mayeras trio « Don’t Mention It »
    Un trio piano, Thomas Mayeras, contrebasse, Nicola Sabato – digne représentant de ses aînés, Ray Brown en particulier -, batterie, Germain Cornet – héritier du batteur Charles « Lolo » Bellonzi -, du... Lire la suite (Décembre 2019)