Actualité théâtrale

Á La Pépinière Théâtre

« Voyages avec ma tante »

Henry Pulling, employé de banque à la retraite, amateur de dahlias et célibataire à la vie tranquille, voit sa vie bouleversée par la Tante Augusta, qu’il rencontre à l’enterrement de sa mère. Elle l’entraîne dans un tourbillon de voyages et de rencontres avec des gens aussi louches que loufoques. Nicolas Briançon a adapté et mis en scène un des derniers romans de Graham Greene où un rond de cuir se laisse entraîner dans une folle aventure, qui le mène de Brighton au Paraguay en passant par Paris, Venise et Istanbul, par une vieille dame excentrique et un peu queer, amoureuse de la vie.

Théâtre : Voyage avec ma tante

Avec en toile de fond un wagon de l’Orient Express, les quatre acteurs, coiffés de chapeaux- melons, qu’ils troqueront ensuite contre des panamas, jouent une vingtaine de rôles outre Henry et Tante Augusta, domestique trafiquant de drogue, aventurier argentin, agent secret américain, trafiquant d’art italien, générale allemande, mais aussi bien d’autres choses, un perroquet, une mouette, une pendule à balancier, un chien. Ils sont désopilants, glissent d’un personnage à l’autre au détour d’une phrase. Le spectateur est transformé en enfant qui entre dans le jeu et accepte les conventions les plus extravagantes. Le domestique blanc est présenté comme un Noir à la carrure impressionnante, c’est un sac en papier kraft qu’il remet à Henry en lui disant qu’il s’agit d’une urne en acier noir, elle le deviendra ensuite ! Des chaises deviennent sièges de taxi et le chapeau-melon fait un volant tout à fait acceptable !

C’est léger, la langue est pleine de sous-entendus, on s’amuse beaucoup. C’est un hommage à la magie du théâtre.

Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 19h

La Pépinière Théâtre

7 rue Louis-Le-Grand, 75002 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 42 61 44 16

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ruy Blas »
    Cet été le château de Grignan se met à l’heure de l’Espagne du XVIIème siècle pour accueillir le drame romantique de Victor Hugo. La reine d’Espagne vient d’exiler Don Salluste qui a déshonoré une de ses... Lire la suite (21 juillet)
  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)