Actualité théâtrale

Jusqu’au 10 juin au Centquatre, en tournée ensuite

« VxH – La voix humaine »

Une femme attend, seule à côté d’un téléphone, un signe d’amour de celui qui l’a quittée. Elle parle, comprend, l’excuse, s’excuse. Elle aime toujours, s’invente des culpabilités pour ne pas faire face à un abandon inacceptable, se raccroche au passé, veut encore espérer. C’est d’un amour qui n’arrive pas à s’éteindre après la rupture dont parle le texte de Jean Cocteau, dont s’est saisi le compositeur et metteur en scène Roland Auzet qui l’a associé à un texte de Falk Richter qui évoque aussi la recherche d’un être cher.

Théâtre : la voix humaine

Dans le dispositif imaginé par Roland Auzet les spectateurs sont placés sous une plate-forme de plexiglas sur laquelle évolue l’actrice. Irène Jacob est cette femme qui attend le coup de téléphone de son amant, espère en dépit de l’évidence, va d’un téléphone à l’autre reliée par un fil ou par le réseau, soumise aux aléas de la communication. Sa voix ardente passe par toutes les nuances, de l’inquiétude à l’abandon, de l’espoir au désespoir, sans jamais larmoyer. Elle a jeté une de ses chaussures à talon et avance sans se laisser déséquilibrer dans sa marche. Le travail de Joëlle Bouvier pour chorégraphier les déplacements de l’actrice et celui de l’équipe de recherche de l’IRCAM, qui a placé une couronne de hauts-parleurs au-dessus et en dessous de la scénographie pour sonoriser la voix d’Irène Jacob et l’articuler à la musique, créent un univers visuel et sonore où le spectateur est totalement immergé. Qu’il reste allongé sous la plaque de plexiglas ou se déplace pour se créer d’autres points de vue, il entre dans une relation intime aux mots, au corps de la comédienne qui marche au-dessus de lui et aux sons, une relation différente de celle que créent les scènes habituelles. Une expérience originale et des émotions nouvelles.

Micheline Rousselet

Le Centquatre, 5 rue Curial, 75019 Paris

Du 9 au 22ovembre Théâtre des Célestins à Lyon

24 et 25 novembre Théâtre de l’Archipel à Perpignan

30 et 31 janvier 2019 Scène Nationale de Saint-Nazaire

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ruy Blas »
    Cet été le château de Grignan se met à l’heure de l’Espagne du XVIIème siècle pour accueillir le drame romantique de Victor Hugo. La reine d’Espagne vient d’exiler Don Salluste qui a déshonoré une de ses... Lire la suite (21 juillet)
  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)