Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

à Dijon, redécouvrir l’Eldorado !

Après un été de travaux, ce cinéma d’Art et Essai indépendant fête sa ré-ouverture à partir du 26 septembre !
Un nouvel et vaste escalier orne le hall, un ascenseur désert tous les étages et, les salles, totalement rénovées, sont équipées de projecteurs numériques…
Dans le cadre d’un partenariat Réduc’Snes (rejoignant ainsi la centaine de Théâtres et lieux culturels proposant en diverses régions un tarif réduit aux syndiqués Snes) il propose en octobre (*), une avant première du film documentaire de Clara Bouffartigue «  Tempête sous un crâne  ». Ce sera l’occasion d’un débat et d’une réflexion utiles sur nos métiers, leurs réalités et leurs évolutions.
Alain Brayer

(*) Cinéma Eldorado 21, rue Alfred de Musset - 21000 Dijon 03.80.66.51.89 eldo@wanadoo.fr
http://cinema-eldorado.fr/

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Les Grands voisins. La cité rêvée »
    Maël est un artiste peintre sans papiers, Adrien est luthier et musicien. Eux et d’autres résidents de tous crins et venus de tous les horizons ont donné naissance à une utopie moderne en plein cœur... Lire la suite (14 mai)
  • « The room »
    Kate, elle traductrice et Matt artiste peintre, un couple de trentenaires dans l’impossibilité d’avoir un enfant, lassés d’une existence citadine s’installent dans une maison isolée qu’ils ont achetée... Lire la suite (14 mai)
  • « Benni »
    Benni est une fillette de dix ans enfermée depuis sa petite enfance dans un état d’ instabilité, une suractivité permanente et des accès de violence qu’elle ne parvient pas à contenir. Prise en charge... Lire la suite (17 mars)
  • « Le cœur du conflit »
    Un cinéaste japonais et une cinéaste française décident de faire ensemble, non pas un enfant qui serait jeté en pâture à une société offerte à un avenir de plus en plus inquiétant, mais un « enfant... Lire la suite (11 mars)
  • « Femmes d’Argentine »
    En Argentine l’IVG est interdite et les femmes qui la pratiquent clandestinement peuvent encourir des peines de prison si elles sont dénoncées. Toute hospitalisation pour traiter les séquelles d’un... Lire la suite (10 mars)