Il s’agit, à l’intérieur de l’académie obtenue à l’inter, de formuler des vœux, afin d’être affecté sur poste définitif (en établissement ou sur zone de remplacement). Le nombre de vœux à formuler (établissement(s), commune(s), groupe(s) de communes, département(s), zone(s) de remplacement) est fixé par chaque recteur (en général, vingt vœux possibles).
Depuis la note de service ministérielle de novembre 2004, seuls sont définis des « principes généraux » pour la phase intra. À charge pour chaque recteur de définir sa propre note de service. Résultat : on se retrouve avec 31 mouvements académiques différents, traduisant une nouvelle étape de la déconcentration imposée par le ministère.