Actualité théâtrale

au Théâtre Gérard Philipe en 2008-2009

La question se pose de plus en plus de savoir ce qui va se passer dans les toutes prochaines années dans nos théâtres, nos Centres dramatiques. Au prétexte que la création artistique n’est plus nécessaire dans certaines villes et dans certains quartiers, la démocratisation de la culture est mise à mal et sans doute moins par souci d’économie que par idéologie.
Si le public semble rester en retrait et ne pas mesurer le danger qui guette, les directeurs de salles et de Centres dramatiques marquent un sursaut dans les programmations proposées dans leurs établissements
Ainsi Christophe Rauck et son équipe qui nous proposent une magnifique saison variée et riche au TGP de Saint-Denis, où sont à souligner deux moments, en hiver et au printemps, consacrés au jeune public.


Du 15 septembre au 11 octobre, pour commencer la saison, on ira applaudir "Dom Juan ou Le festin de Pierre" (photo ci-contre), mis en scène par un des plus talentueux de nos metteurs en scène, Yann-Joël Collin. Un spectacle produit par la comédie de Valence, CDN Drôme-Ardèche.

Suivra, du 16 octobre au 2 novembre, le texte de Falk Richter, "Electronic City" par le Collectif M x M qui utilise les nouvelles technologies, notamment la vidéo, pour laisser le moins d’espace possible à la fois à la parole et au silence. Le spectacle aborde avec humour les chances de survie d’une relation amoureuse dans le tourbillon d’une société sur-moderne.
Un spectacle co-produit entre autres par La Ferme du Buisson, La scène nationale 61, Alençon ou le CSAD de Montpellier…

"Le Cycle de l’Omme" est une tétralogie écrite et mise en scène par Jacques Rebotier dont les titres sont : Contre les bêtes, De l’omme (*)titre de sa création 2006 particulièrement remarquée au Théâtre National de Chaillot et La tragédie de Pluto. Les spectacles seront joués en alternance. L’Omme est présenté en 50 chapitres : anatomie, respiration, parole, sexe, habitat, mode de locomotion, économie, religion… On y retrouvera Agnès Sourdillon, Dominique Pinon ou Denis Podalydès, du 17 novembre au 7 décembre. C’est une production CDN de St Denis et Jeune Théâtre National (JTN).

Le Festival Africolor se tiendra les 19 décembre –l’Afrique en héritage-, 20 décembre – Batuque du Cap-vert, dimanche 21 décembre –Balfons-.

Du 19 janvier au 15 février, on pourra voir "Cœur ardent" de Alexandre Ostrovski dans une mise en scène de Christophe Rauck. La pièce truculente, met en scène une communauté rurale de marchands russes au milieu du 19ème siècle. Le spectacle est co-produit, en dehors du CDN de St Denis, par La filature scène nationale de Mulhouse, la scène conventionnée de Loire Atlantique en collaboration avec le JTN.

Suivront les spectacles Jeune public Hiver.
"D’où" est une histoire dansée. Elle s’adresse aux tout petits à partir de 1 an – du 27 janvier au 1er février. "Un musée de langues" est une exposition pour les scolaires à partir de 8ans. Un musée de toutes les langues parlées dans le monde pour parler de la diversité et de la richesse des cultures – du 2 au 6 février. "Gyrations of barbarous Tribes" est un spectacle de danse pour les enfants à partir de 7 ans et tout public, le samedi 28 février.

"Scanner -Hurlements en faveur de Guy Debord-" adaptation, réalisation et mise en scène de David Ayala, se jouera du 2 au 21 mars. Au départ du projet, il y a la question : que dirait Guy Debord s’il revenait parmi nous aujourd’hui ? D’évidence, après l’écœurement et la tristesse, il retrouverait vite sa virulence et son sens critique…Le spectacle est co-produit, entre autres, par le théâtre d’Art et de la recherche de Montpellier, le centre dramatique du Limousin.

"Dehors au Dedans" est la dernière création musicale de Nicolas Frize. Le thème abordé est la partie invisible de l’activité professionnelle. Ce sera les 13,14 et 15 mars

Dans le cadre de Jazz en Seine-St-Denis – 26ème festival- aura lieu le 19 mars la manifestation Banlieues Bleues. Le Chorégraphe Robin Orlin a été séduit par la puissance des ces chorales d’hommes qu’est l’isicathamiya.

Sous le titre Villes seront donnés, du 23 mars au 12 avril, 4 spectacles qui sont des récits de vies, des fenêtres ouvertes sur l’intime. "Saleté" mêle à un texte théâtral féroce la danse Hip-Hop, et raconte l’histoire de Sad, iranien, vendeur de roses, immigré clandestin. "Ils habitent la goutte d’or" est un spectacle conçu par Laurence Février qui nous donne à voir sur scène les destins de trois habitants du quartier de La Goutte d’Or dans le 18 ème arrondissement. Une femme politique, un marchand de journaux, une africaine.
"Classe" a été écrit par Blandine Keller, enseignante au collège Barbusse de Saint Denis. Des mini-portraits fragmentés des élèves mais surtout une réflexion sur la transmission de la connaissance. Mise en scène de François Rodinson. (**). Au TGP du 24 mars au 12 avril.
"Bag lady", c’est la femme au sac et les bouts de vie que son accessoire contient. Elle les disperse pour les rassembler d’une autre façon, pour les disperser encore. La mise en scène est de Stuart Seide et c’est la comédienne metteur en scène Cécile Garcia-Fogiel qui joue, du 24 mars au 12 avril.

Du 24 avril au 17 mai aura lieu le Festival jeune public, version printemps.
Les 5, 6 et 7 juin seront consacrés à Martin Crimp, auteur majeur de la scène anglaise. Il est le cinquième invité d’" Un week-end pour un auteur " après Christophe Pellet, Jacques Rebotier, Rémi De Vos et Wajdi Mouawad.

Le TGP propose par ailleurs de nombreux stages et ateliers en relation avec les spectacles de la programmation ainsi que des visites guidées du Théâtre pour les scolaires. Pour préparer une sortie au Théâtre, l’équipe des relations avec le public propose aux enseignants des dossiers pédagogiques et organise, sur demande des rencontres avec les artistes et des visites-ateliers. Le tarif spectacle pour les scolaires est de 6 €, 10€ pour deux spectacles. Contact au 01 48 13 70 10 ou rp@theatregerardphilipe.com
Francis Dubois

Théâtre Gérard Philipe - Centre Dramatique national de Saint Denis
59 Boulevard Jules Guesde 93 207 Saint-Denis.
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 48 13 70 00
www.theatregerardphilipe.com


(*) "De l’omme" est le titre de sa création 2006 particulièrement remarquée au Théâtre National de Chaillot.
(**) Nous reparlerons de ce spectacle dont nous avions signalé la création et tournée dans différentes villes l’an dernier. PL

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La famille royale »
    Inspirée du roman éponyme de William T. Vollmann, cette vaste fresque dresse le portrait d’une Amérique coupée en deux, le monde des affaires, du show-business, des casinos et de la finance d’un côté,... Lire la suite (16 octobre)
  • « La danse de mort » d’August Strindberg .
    Dans une citadelle, sur une île de garnison, vivent reclus dans un décor gris un officier intègre et autoritaire et sa femme, Alice, une ancienne actrice qui a laissé derrière son passé et dont les... Lire la suite (13 octobre)
  • « La mort de Tintagiles »
    « La mort est une force extérieure qui empêche tout mouvement qui s’oppose à elle. L’amour est une force intérieure qui incite à agir contre la mort ». Le texte de Maurice Maeterlinck, conte initiatique... Lire la suite (10 octobre)
  • « Mme Klein »
    À Londres en 1934, Mélanie Klein, que l’on peut considérer comme l’une des premières psychanalystes pour enfant dans les années 1920, vient d’apprendre la mort de son fils Hans à Budapest. Naturalisée... Lire la suite (9 octobre)
  • « Non, c’est pas ça ! (Treplev Variations) »
    Ils sont trois sur scène, une femme et deux hommes, ils devaient être treize et jouer La mouette , mais l’un d’eux, le metteur en scène probablement, s’est suicidé. Ils ont décidé de continuer le... Lire la suite (7 octobre)