Actualité théâtrale

Saison 2009-2010

au Théâtre du Rond-Point partenaire Réduc’snes

L’intitulé de cette nouvelle saison au Théâtre du Rond-Point est
"Théâtre et musique ou l’inverse mais pas le contraire"
et nous sommes toujours, pour la troisième année, dans le domaine du "Rire de Résistance"
lancé par Jean-Michel Ribes et son équipe. SNES_FaçadeRondpoint
Une programmation toujours très fournie, diversifiée et permettant des découvertes de qualité :
> Du 15 septembre au 31 octobre, "La Chapelle en Brie", texte et mise en scène Alain Gautré.
Quatre frères qui ne s’étaient pas revus depuis des lustres se retrouvent dans la ferme familiale, un soir de Toussaint. Ca se passe en Brie et il pleut…
> Du 16 septembre au 10 octobre, "Ordet" de Kaj Munk, adaptation Marie Darrieussecq, mise en scène Arthur Nauzyciel. De cette pièce du danois Kaj Munk, Carl Dreyer fit un film célèbre. Cette adaptation réussie du tandem Darrieussecq-Nausyciel a été crée au Festival d’Avignon 2008.
> Du 16 au 26 septembre, "Eloge du réel et autres chansons dramatiques", Musique accordéon et chant de Christian Paccoud, paroles de Valère Novarina.
"J’écris d’oreille" aime à dire Valère Novarina. Or, ce que dit l’oreille, il faut l’entendre et parfois même le chanter…
> Du 16 septembre au 17 octobre "Crépapelle ou comment mourir de rire", un spectacle de Maria Cassi. Drôle, émouvante, charmeuse, Maria Cassi qui fait surgir le soleil italien sur scène est irrésistible.
> Du 29 septembre au 31 octobre,"L’arracheuse de temps" de et avec Fred Pellerin. A Saint Elie de Caxton, bourgade québécoise, on élève des mouches pour distiller la fameuse bière de bibittes, une boisson qui a remplacé le vin de messe…
> Du 15 octobre au 14 novembre, "Sextett" de Rémi de Vos, mise en scène d’Eric Vigner. Il s’agit de la suite de "Jusqu’à ce que la mort nous sépare" du même tandem De Vos-Vigner. Simon, le personnage toujours joué par Micha Lescot revient de l’enterrement de sa mère. Il est flanqué de Claire, une collègue venue le soutenir dans l’épreuve…
> Du 17 octobre au 14 novembre "Christophe Alévêque est super rebelle !..." Christophe Alévêque pique ses banderilles dans l’échine du système partant du constat que l’humour, c’est comme les essuie glaces : ça n’arrête pas la pluie mais ça permet d’avancer…
> Du 20 octobre au 21 novembre, "J’existe (foutez-moi la paix)" cabaret de et avec Pierre Notte, entouré de Marie Notte et Paul-Marie Barbier. Un cabaret sensible, drôle et plein de grâce, aborde avec légèreté la question du sens que chacun souhaite donner à sa vie.
> Du 10 novembre au 31 décembre, rendez-vous est pris avec Alfredo Arias qui présente trois spectacles musicaux "Tatouage", "Trois tangos" et "Cabaret Brecht Tango Broadway". Miguel de Molina, chanteur gay sous le régime de Franco s’évade dans le domaine du music-Hall au Mexique et en Argentine. Il devient le protégé d’Eva Peron.
> Du 18 au 22 novembre, "Versus" marquera le retour de Rodrigo Garcia. Des livres qu’on dévore, dont on se bourre le crâne, dans lesquels on plonge… ’’Tout ça, au sens propre…" ne peut exister que dans un spectacle de cet auteur audacieux, bousculant les convenances…
> Du 27 novembre au 19 décembre, "L’homme à la tête de chou" paroles et musique de Serge Gainsbourg, interprétation Alain Bashung. Le célèbre disque de Serge Gainsbourg devient une œuvre scénique. Jean-Claude Gallotta crée une chorégraphie conçue autour de l’interprétation qu’en fit Alain Bashung.
> Du 1er au 30 décembre, "La nuit, un rêve féroce" de Mike Kenny, mise en scène de Marc Lainé. Un enfant doit résoudre l’énigme du rêve qu’il vient de faire à défaut de quoi, il ne pourra jamais se réveiller…
> Du 23 décembre au 16 janvier, reprise de "Le cirque invisible" spectacle de Vittoria Chaplin (fille de Charlie Chaplin) et Jean-Baptiste Thierrée. Ces deux là ne cessent de renouveler l’art du cirque. C’était déjà vrai il y a plus de trente ans quand il venaient de créer "Le cirque Bonjour" au Festival d’Avignon, devenu ensuite "Le cirque imaginaire"... (sur la diversité et les évolutions des arts du cirque, voir notamment la programmation du "Pôle régional" d’Amiens : http://w2.amiens.com/artsdelarue/cirque-presentation.html )
> Du 19 au 21 février "Yacoubi et Leidental" comédie en trente tableaux et douze chansons de Hanokh Levin, mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia. Une grande fable rieuse, un conte de grands enfants capricieux et mécontents…
> Du 20 janvier au 6 février, retour de Pipo Delbono, devenu un habitué du Rond-Point, avec une nouvelle création "La menzogna" (le mensonge) : Pipo Delbono pousse un grand coup de gueule face au double langage des politiques et des médias…
> Du 20 janvier au 21 février "Dehors, peste le chiffre noir" de Kathrin Röggla, conception Eva Vallejo et Bruno Soulier. La consommation à outrance, le surendettement… La consommation peut devenir une drogue dure.
> Du 26 janvier au 27 février, "Emma la clown et son orchestre" de et avec Meriem Menant, composition et piano de Mauro Coceano, mise en scène Kristin Hestad. Emma est un clown voyageur. Ses chansons sont des rêveries sur d’autres pays, sur des mondes anciens ou sur le nôtre…
> Du 26 janvier au 27 février, "Tourbillons, pièce pour voix seule", spectacle musical de Georges Aperghis, texte Olivier Cadiot. Elle parle, elle chante, elle s’adresse à des gens imaginaires. Filmée par deux caméras, elle ne sait plus très bien où elle en est…
> Du 10 au 21 février, "La mélancolie des dragons", conception et mise en scène de Philippe Quesne. Depuis le moyen âge jusqu’à Woodstock, ceux qui ont voulu sauver le monde se sont toujours laissé pousser les cheveux…
> Du 9 mars au 7 mai, "Les nouvelles brèves de comptoir" de Jean-Marie Gourio et Jean-Michel Ribes. Recueillies sur le vif, ces brefs moments relèvent à leur façon du patrimoine de l’humanité… La parole des piliers de bistrot est-elle aussi candide que ça ?
> Du 9 mars au 3 avril, "Le grenier", une comédie dramatique de Yoji Sakaté, mise en scène de Jacques Osinski. C’est un endroit exigu, mansardé. Une seule personne peut y loger. C’est un peu comme la cabane de l’enfance… Aujourd’hui il est plus facile de surfer sur le Net que d’affronter le monde. Alors ?
> Du 11 mars au 10 avril, "Pouêt pouêt, monsieur Milord", écrit réalisé et mis en scène par David Rochline. Habillé comme un milord, habit, nœud papillon et plastron blanc, il traîne derrière lui sa roulotte qui ressemble à une chaumière de dessin animé…
> Du 12 mars au 3 avril, "La première gorgée de bière" de Philippe Delerm, mise en scène de Marc Rivière. Les toutes petites choses, celles qui, finalement font le plaisir de la vie. La première gorgée de bière est un plaisir amer…
> Du 16 mars au 3 avril, "Ô Carmen , opéra clownesque" de Olivier Martin-Salvan. Il passe une audition pour chanter dans "Carmen". Finalement, il va interpréter à lui seul tous les rôles, toutes les voix de "Carmen". Spectacle à succès de la saison dernière…
> Du 9 avril au 15 mai, "Alice et cetera", mise en scène de Stuart Seide. "Alice au pays sans merveilles", "Je rentre à la maison" et "Couple ouvert à deux battants" sont trois courtes pièces de Dario Fo et Franca Rame… Un réjouissant parfum de fraîcheur.
> Du 11 au 22 mai, "Rosa la Rouge", une épopée musicale de Claire Diterzi et Marcial Di Fonzo Bo. En 1919, Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht sont assassinés. Que reste-t-il aujourd’hui de Rosa Luxemburg ?
> Du 26 mai au 27 juin, "Le soir, des lions" de François Morel. Mise en scène de Juliette. Celui qui se définissait comme un acteur de variétés est devenu chanteur. Après "Collection particulière", il revient au micro nous dire ses dernières trouvailles.
> Du 27 mai au 27 juin, "Voyageurs immobiles", un spectacle de Philippe Genty et Mary Underwood. En dehors des voyages qu’on peut faire à travers le monde il y a les voyages de rêves. Le rêveur, ce voyageur immobile.
> Du 27 mai au 27 juin, "22h13 (ce titre est susceptible d’être modifié d’une minute à l’autre)", une proposition de Pierrick Sorin. Que fait l’artiste seul dans l’intimité de son atelier ? Rêve-t-il ? dort-il ? Est-ce qu’il se ronge les ongles ? est-il apaisé ou au contraire anxieux, en perpétuelle recherche ? Peu d’artistes répondent à ces questions.
> Du 28 mai au 27 juin, "L’impardonnable revue pathétique et dégradante de monsieur Fau", mise en scène de Emmanuel Daumas. Quand il n’est pas sur la scène d’un théâtre, Michel Fau rêve de strass et de plumes, de ces grandes revues de Music-Hall auxquelles se sont prêtés des comédiens comme Arletty ou Michel Simon.

De nombreux autres évènements sont aussi programmés toute l’année, en particulier des rencontres et conférences-débats (entrée libre mais sur réservation indispensable au 01 44 95 58 81) débutant le 21 septembre à 20h30 avec Frédéric Beigbeder ("Un roman français"). Parmi les conférences organisées en partenariat avec l’Université populaire de Caen, après celle avec Michel Onfray " Le post anarchisme expliqué à ma grand-mère " le 5/11, on pourra écouter notre collègue Nicolas Benies, membre de la rédaction de l’Us-Mag, sur le thème " Une crise ? Des crises !" le 26 novembre…
Un lieu que l’on peut prendre plaisir à découvrir aussi pour de multiples autres raisons, en particulier pour sa librairie particulièrement fournie sur la création contemporaine, dans ses multiples composantes, pour les grands comme pour les petits…
Philippe Laville, Francis Dubois

Théâtre du Rond-Point
2bis Avenue Franklin Roosevelt
75 008 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 44 95 98 21
www.theatredurondpoint.fr

En partenariat avec les rectorats de Paris, Créteil et Versailles, le CNDP et le CRDP de Paris, le théâtre du Rond-Point accueille et accompagne la venue des élèves au théâtre. Pour certains spectacles, des dossiers pédagogiques réalisé par le CRDP sont à la disposition des enseignants

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La 7è vie de Patti Smith »
    Dans la banlieue de Marseille en 1976, une jeune adolescente au corps androgyne, timide et mal dans sa peau, entend lors d’une soirée entre amis un disque avec la voix de Patti Smith et son cri... Lire la suite (20 février)
  • « Les grands rôles »
    On entend une démarche boiteuse et un acteur arrive en traînant une chaise qui fait le bruit de sa canne. Le monologue de Richard III démarre et le rire aussi quand un acteur échappé de Lucrèce... Lire la suite (19 février)
  • « Fanny et Alexandre »
    Les spectateurs finissent de s’installer dans la salle Richelieu et Denis Podalydès s’avance au bord du plateau, vêtu d’un long manteau de scène, pour leur rappeler d’éteindre leurs téléphones... Lire la suite (18 février)
  • « La conférence des oiseaux »
    Il y a quarante ans Jean-Claude Carrière adaptait pour Peter Brook l’un des plus célèbres contes soufi du Persan Farid Uddin Attar (1142-1220). La conférence des oiseaux raconte comment, encouragés... Lire la suite (14 février)
  • « Premier amour »
    Sami Frey reprend cette nouvelle de Samuel Beckett, écrite en 1946, qu’il avait créée il y a dix ans. On y trouve déjà l’image de ces clochards célestes que seront, dans En attendant Godot , Vladimir et... Lire la suite (7 février)