Actualités, actions et audiences

cio et crise sanitaire : foire aux questions

Cette foire aux questions est complémentaire à la FAQ du SNES mise à jour très régulièrement. Elle se penche sur des problèmes posés par les PsyEN et DCIO.

mardi 17 mars 11h30

Les CIO sont fermés, ils sont concernés par les mesures de lutte contre la propagation du virus COVID 19. Les DCIO, PsyEN et personnels administratifs sont concernés par le télétravail. Les seuls contacts possibles sont les boites mails à l’adresse administrative du CIO ou aux adresses professionnelles des collègues. A priori, peu de DCIO ou PsyEN disposent d’un numéro professionnel. L’administration ne peut vous demander de communiquer votre numéro personnel aux consultants.

lundi 16 mars 2020 10h30

1 Les CIO peuvent- ils continuer à recevoir du public ? Non
Avec le passage au stade III, le 1er Ministre a annoncé que tous les « lieux non indispensables » seraient fermés au public. Dans certaines académies, la réaction de notre hiérarchie interroge encore ce matin : alors que le MEN et les rectorats n’ont de cesse de vouloir fermer les CIO au prétexte qu’ils ne sont pas indispensables, subitement il était devenu essentiel de maintenir un fonctionnement normal (réception du public, examen psychologique et même dans certaines académies, tenue des activités avec des groupes d’élèves après avoir consulté le SAIO) ! L’évolution de la situation dans les dernières heures ont ramené un peu de bon sens dans cette cacophonie. La DGAFP a précisé qu’il fallait privilégier le télétravail ou travail à distance (mail et téléphone). Les consignes sont désormais claires. Il faut privilégier le télétravail. L’appel à des PsyEN volontaires pour un travail en présentiel suppose que tous les moyens de désinfection individuels et collectifs aient été prévus. Faire valoir les textes réglementaires (l’article R421-10-3 du code de l’éducation, article 23 de la loi sur les droits et obligations des fonctionnaires). En cas de pression ou consignes floues avertir la section académique du SNES.

2 Peut on m’obliger à réaliser des bilans psychologiques pour respecter les délais des commissions ? Non
Le SNES demande le report de toutes les commissions prévues notamment pour l’enseignement spécialisé. La demande de réalisation de bilans « dans l’intérêt de l’enfant » ne peut être acceptée même auprès de PsyEN volontaires . Non seulement les conditions minimales de sérénité ne sont pas réunies pour les élèves mais les risques de propagation du virus sont bien réels. De même que toute rédaction de compte- rendus sans que l’enfant ait été reçu par le PsyEN n’est pas conforme au code de déontologie.

3 Dans mon académie ou département, l’administration me dit que le télétravail ne fonctionne pas pour les CIO et que je dois demander un arrêt de travail pour garder mes enfants ?
Non
Comme les autres agents, les PsyEN et les DCIO ont le droit de demander le recours au télétravail pour garder leurs enfants. Si l’administration refuse, il ne faut pas demander d’arrêts de travail mais une autorisation spéciale d’absence qui n’enclenche pas de jour de carence. Le chef de service est obligé de l’accorder.

4 L’administration me demande de me mettre à la disposition des chefs d’établissement pour l’organisation d’activités en direction des élèves ? Non
Comme les enseignants, les PsyEN sont les experts de leur pratique professionnelle. Les chefs d’établissement, pas plus que les IEN-IO ou CSAIO ne peuvent imposer des activités en direction des élèves, ni des heures de connexion, ni un planning. Certains SAIO annoncent déjà qu’ils proposeront dans quelques jours des outils d’accompagnement à l’orientation que les PsyEN utiliseraient pour répondre à la demande des chefs d’établissement. Les PsyEN restent maîtres de leurs outils et doivent donc examiner si possible collectivement, mais à distance, si ces outils leur conviennent.

Attention à d’éventuelles propositions d’organismes privés qui proposeraient des logiciels ou utilisation de plateformes. Ceci pose des questions déontologiques ( RGPD et offres commerciales) qu’il conviendra d’examiner.

Autres articles de la rubrique Actualités, actions et audiences