Actualité théâtrale

jusqu’au 21 décembre

cycle Valère Novarina à La Maison de la Poésie

La Maison de la Poésie met à l’honneur Valère Novarina en cette fin d’année 2008 avec des textes de l’auteur, joués ou lus, mais également avec une exposition de ses peintures et de ses dessins.
"Devant la parole" adaptation, mise en scène et jeu de Louis Castel. Lecture de textes de l’auteur par l’auteur et avec la participation de Dominique Parent, Laurence Mayor, Dominique Pinon, Agnès Sourdillon et d’autres… le 15 décembre.
" Le repas ", dans une mise en scène de Thomas Quillardet, réunit pour servir la langue à la fois poétique et concrète de Valère Novarina, six comédiens qui interprètent hors de tout réalisme et naturalisme des personnages drôles, provocateurs, sortes de remèdes vivants contre le sérieux et l’ennui. Ils portent les noms de La mangeuse ouranique, La bouche hélas, L’enfant d’Outre bec, Le mangeur d’ombre ou La personne creuse…Tout un programme !
Louis Castel est lui, seul sur scène pour nous donner "Devant la parole", une forme théâtrale atypique fidèle à l’esprit de Novarina et pour lequel il est allé chercher la matière dramatique dans les carnets de l’auteur.
On connaîtra un peu mieux cet artiste à multiples facettes, cet écrivain réjouissant et grave quand on aura fait un détour par ce lieu charmant et accueillant qu’est La Maison de la Poésie qui sera présentée plus longuement dans l’US-Magazine à paraître en janvier 2009…
Francis Dubois

Maison de la Poésie
Passage Molière 157, rue Saint-Martin Paris 3ème.
Réservation au 01 44 54 53 00 – www.maisondelapoesieparis.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Féministe pour homme »
    Noémie de Lattre n’a pas attendu l’affaire Weinstein et me-too pour parler des femmes et du féminisme dans ses pièces et dans son livre. Et sur ce sujet son spectacle, qui tient du théâtre, du cabaret... Lire la suite (6 décembre)
  • « Trois femmes (l’échappée) »
    Joëlle, tout juste diplômée « auxiliaire de vie », vient d’être embauchée comme gardienne de nuit par la fille de la vieille et très riche Madame Chevalier. Celle-ci en vieille dame acariâtre qui n’a... Lire la suite (3 décembre)
  • « Dark circus »
    Quel étrange cirque où l’acrobate tombe, où l’homme canon s’envole au-dessus de l’Afrique pour ne plus réapparaître, où le manche d’une guitare devient un dompteur que le lion s’empresse de dévorer et où le... Lire la suite (3 décembre)
  • « Féminines »
    Après Hors la loi, où elle s’attachait à l’histoire des femmes jugées pour avortement à Bobigny dont le procès avait ouvert la voie à la loi légalisant l’avortement, la jeune autrice et metteuse en scène... Lire la suite (2 décembre)
  • « Féminines »
    Après Hors la loi, où elle s’attachait à l’histoire des femmes jugées pour avortement à Bobigny dont le procès avait ouvert la voie à la loi légalisant l’avortement, la jeune autrice et metteuse en scène... Lire la suite (2 décembre)