Actualité théâtrale

jusqu’au 21 décembre

cycle Valère Novarina à La Maison de la Poésie

La Maison de la Poésie met à l’honneur Valère Novarina en cette fin d’année 2008 avec des textes de l’auteur, joués ou lus, mais également avec une exposition de ses peintures et de ses dessins.
"Devant la parole" adaptation, mise en scène et jeu de Louis Castel. Lecture de textes de l’auteur par l’auteur et avec la participation de Dominique Parent, Laurence Mayor, Dominique Pinon, Agnès Sourdillon et d’autres… le 15 décembre.
" Le repas ", dans une mise en scène de Thomas Quillardet, réunit pour servir la langue à la fois poétique et concrète de Valère Novarina, six comédiens qui interprètent hors de tout réalisme et naturalisme des personnages drôles, provocateurs, sortes de remèdes vivants contre le sérieux et l’ennui. Ils portent les noms de La mangeuse ouranique, La bouche hélas, L’enfant d’Outre bec, Le mangeur d’ombre ou La personne creuse…Tout un programme !
Louis Castel est lui, seul sur scène pour nous donner "Devant la parole", une forme théâtrale atypique fidèle à l’esprit de Novarina et pour lequel il est allé chercher la matière dramatique dans les carnets de l’auteur.
On connaîtra un peu mieux cet artiste à multiples facettes, cet écrivain réjouissant et grave quand on aura fait un détour par ce lieu charmant et accueillant qu’est La Maison de la Poésie qui sera présentée plus longuement dans l’US-Magazine à paraître en janvier 2009…
Francis Dubois

Maison de la Poésie
Passage Molière 157, rue Saint-Martin Paris 3ème.
Réservation au 01 44 54 53 00 – www.maisondelapoesieparis.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • La Comédie-Française lance La Comédie continue !
    COMMUNIQUÉ DE PRESSE > vendredi 27 mars 2020 > La Comédie continue ! > Tel est le nom de la première chaîne en ligne de la Comédie-Française. > À partir du lundi 30 mars 2020 à 16h, plusieurs levers... Lire la suite (31 mars)
  • « Sois un homme »
    Qu’est-ce qu’être une femme ? La question a beaucoup interrogé écrivain.e.s et philosophes depuis déjà un certain temps. Mais s’agissant des hommes, elle apparaît plus originale tant des siècles de... Lire la suite (17 mars)
  • « Illusions perdues »
    Après ses brillantes adaptations d’Homère ( Iliade puis Odyssée ) et de Chanson douce de Leïla Slimani, Pauline Bayle s’est lancé dans l’adaptation du roman de Balzac. C’est au fonctionnement du... Lire la suite (17 mars)
  • « L’éveil du printemps »
    La pièce de Franck Wedekind fit scandale a son époque (1890) et fut interdite de longues années pour pornographie. Elle offrait un regard osé sur la jeunesse, défendait le désir adolescent et pointait... Lire la suite (16 mars)
  • « Médéa mountains »
    Alima Hamel, la jeune poétesse, musicienne et chanteuse d’origine algérienne évoque ici son histoire personnelle. Elle se souvient du bonheur des vacances familiales quand elle quittait Nantes avec... Lire la suite (12 mars)