actualités

du Master MEEF au nouveau CAPES de philosophie 2022 derrière l’alibi pro et pédago, moins de philo...

Des membres du jury du CAPES de philosophie s’inquiètent à juste titre à la lecture des projets de la DGESCO, relatifs à la professionnalisation du nouveau master MEEF 2020 et du nouveau CAPES 2022.

Si une formation pédagogique est souhaitable, elle doit venir en plus et non à la place de la formation philosophique, sur un temps libéré à cet effet et non à raison d’un tiers temps durant la 2e année de master (en pleine préparation du concours et rédaction du mémoire, le tout avec 1000 euros bruts pour survivre...).

Quant au contenu du 2d oral (devant un jury intégrant des RH), l’alibi déontologique dissimule bien mal la dimension "docilisante" plus que "professionnalisante" de cette réforme menée une fois de plus, au pas de charge et sans concertations...

Vous trouverez ici la tribune-pétition initiée par des membres du jury du CAPES de philosophie, pétition soutenue par le SNES (via son groupe philosophie).

Signez également la pétition FSU

Autres articles de la rubrique actualités