Les copies seront numérisées mais il sera possible de demander l’impression de pdf pour corriger des copies papier.

La généralisation de la dématérialisation des copies pour les épreuves du baccalauréat est un non sens qui pose de nombreux problèmes : heures passées sur un écran, perte de sens de la correction car la comparaison des copies est rendue difficile. Tout un savoir faire lié à l’évaluation des copies est brutalement remis en question.

Le Snes-FSU exige la possibilité pour les correcteurs qui le demandent de corriger des copies papiers et non pas des copies numérisées. Le ministère nous a informé que les correcteurs pourraient disposer des impressions des copies scannées afin de les corriger sur papier. C’est un premier pas, mais qui doit encore être confirmé : ces impressions doivent être lisibles et se faire dans les centres d’examen, il est n’est pas question que les correcteurs les impriment chez eux !

Et en définitive, imprimer des copies qui étaient au format papier au départ et qui ont été scannées laisse songeur….le plus simple est de donner accès directement aux copies papier aux correcteurs comme le Snes-FSU le demande.

Vos questions
Accès à la FAQ

Vous ne trouvez pas votre réponse, posez-nous votre question