Non, si un élève en situation de handicap est chez lui, il n’est pas tout seul, il n’a donc pas besoin de son AESH. Il n’est donc pas question qu’un AESH soit contraint de se rendre au domicile d’un élève.

Seule la situation des élèves en situation de handicap accueillis en établissement dans le cadre de l’accueil des enfants de personnels de santé peut justifier que des AESH soient appelés à les accom­pagner dans l’établissement. Dans ce cas, des mesures d’hygiène et de protection doivent être prises pour garantir la sécurité de l’AESH. Cette situation ne prive pas l’AESH de son droit à garder ses propres enfants de moins de 16 ans ou à se confiner en cas de pathologie à risque.

Vos questions
Le Snes défend les droits individuels et collectifs. Vos représentants vous répondent, vous conseillent et vous accompagnent.
Accès à la FAQ

Vous ne trouvez pas votre réponse, posez-nous votre question