Non, il s’agit d’une possibilité mais pas d’une obligation selon la circulaire « continuité pédagogique dans le cadre des mesures adoptées à compter du 6 avril 2021 » de la Degesco. Les PsyEN définissent les modalités de leur travail auprès des élèves et des familles de leurs établissements en privilégiant les rendez-vous téléphoniques et le distanciel. Ils.elles en informent le·la chef·fe d’établissement et le·la DCIO.

Seulement si le·la PsyEN le souhaite et s’il y a nécessité (élèves en détresse psychologique notamment), il.elle peut décider de proposer de recevoir sur rendez-vous un·e élève et sa famille dans le respect des gestes barrières, et en informant l’établissement du jour et de l’heure du rendez-vous.

Vos questions
Le Snes défend les droits individuels et collectifs. Vos représentants vous répondent, vous conseillent et vous accompagnent.
Accès à la FAQ

Vous ne trouvez pas votre réponse, posez-nous votre question