Un agent, soumis à l’obligation vaccinale, qui peut justifier d’une contre-indication vaccination peut transmettre le certificat médical de contre-indication au médecin du travail qui informe l’employeur, sans délai, de la satisfaction à l’obligation vaccinale, avec le cas échéant le terme de validité du certificat transmis. Dans ce cas, le médecin du travail doit aussi déterminer les aménagements de poste et les mesures de prévention complémentaires.

Vos questions
Le Snes défend les droits individuels et collectifs. Vos représentants vous répondent, vous conseillent et vous accompagnent.
Accès à la FAQ

Vous ne trouvez pas votre réponse, posez-nous votre question