Si vous êtes affecté par une des pathologies définies par le décret du 30 août, vous devez être placé en télétravail et si le télétravail est impossible vous devez bénéficier d’une autorisation spéciale d’absence (= un congé), sur la base d’un certificat d’isolement fourni par votre médecin.

Le gouvernement, par une décret du 30 aout, a scandaleusement réduit la liste des personnes vulnérables devant être à l’isolement, en télétravail ou en autorisation d’absence. Le SNES-FSU dénonce cette restriction et intervient régulièrement pour que cette liste soit revue.

Liste des personnes vulnérables au sens du décret du 30 août :
1° Être atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
2° Être atteint d’une immunodépression congénitale ou acquise :
• médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;
• infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;
• consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;
• liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;
3° Être âgé de 65 ans ou plus et avoir un diabète associé à une obésité ou des complications micro ou macrovasculaires ;
4° Être dialysé ou présenter une insuffisance rénale chronique sévère.

Vos questions
Le Snes défend les droits individuels et collectifs. Vos représentants vous répondent, vous conseillent et vous accompagnent.
Accès à la FAQ

Vous ne trouvez pas votre réponse, posez-nous votre question