Actualité théâtrale

au Lucernaire, partenaire réduc’snes

succès de "La vie de Galilée" prolongation jusqu’au 21 septembre 2013

Après son succès au Festival d’Avignon 2012, puis depuis le début de l’année au Lucernaire à Paris (voir notre première présentation), ce spectacle enthousiasme aussi bien les collégiens de la Courneuve que les lycéens de Fénelon, les spécialistes du Berliner Ensemble comme le public venant se divertir comme le souhaitait Brecht, réunis dans une même salle pour une fête de l’intelligence et du rire... Après plus de cent représentations, il est encore possible de voir jusqu’au 21 septembre cette pièce importante dans l’œuvre de Brecht (écrite en 1938-39 et retravaillée jusqu’en 1954) sur la thématique de la lutte contre l’obscurantisme à travers la vie de Galilée, dans une mise en scène de Christophe Luthringer avec la Compagnie du Grand Soir (www.compagniedugrandsoir.fr), dont la direction artistique est assurée par un collègue.
PL
Au Lucernaire
53, rue Notre-Dame-des-Champs 75006 Paris
(métro Notre-Dame-des-Champs ou Vavin)
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 42 22 66 87

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ruy Blas »
    Cet été le château de Grignan se met à l’heure de l’Espagne du XVIIème siècle pour accueillir le drame romantique de Victor Hugo. La reine d’Espagne vient d’exiler Don Salluste qui a déshonoré une de ses... Lire la suite (21 juillet)
  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)