Actualité théâtrale

trois reprises

Trois spectacles ayant rencontré le succès sont repris en cette rentrée :

- Novecento, au Théâtre du Rond-Point

du 20 septembre au 6 novembre à 18h30, du 10 au 27 novembre à 21h.

Relâche les lundis, le 25 septembre, les 4 et 5 octobre, les 1, 8 9 et 11 novembre

Voir notre critique : « Novecento »

- Le maniement des larmes, au Théâtre de Belleville

du 14 septembre au 4 décembre

du mercredi au samedi à 21h15, le dimanche à 17h

Relâche les 22, 23 et 26 octobre

Voir notre critique : « Le maniement des larmes »

- Nobody, au Monfort théâtre

du 21 septembre au 8 octobre

du mardi au samedi à 20h30, samedi 24 septembre à 16h

Voir notre critique :"Nobody"

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée »
    Comme chaque semaine le Comte se rend chez la Marquise le jour où elle tient salon. Il craint qu’elle ne soit entourée de la foule habituelle des importuns, mais ce jour-là la météo en a décidé... Lire la suite (14 juin)
  • « L’avare »
    Comme l’a dit Louis Jouvet, ce n’est pas tant une passion de l’argent qui habite Harpagon, qu’une maladie qui le rend stupide, dur et égoïste à un degré magnifique ». C’est ce côté très noir qui habite... Lire la suite (13 juin)
  • « VxH – La voix humaine »
    Une femme attend, seule à côté d’un téléphone, un signe d’amour de celui qui l’a quittée. Elle parle, comprend, l’excuse, s’excuse. Elle aime toujours, s’invente des culpabilités pour ne pas faire face à un... Lire la suite (12 juin)
  • « L’Établi »
    Dans la foulée de mai 1968, des étudiants militants maoïstes choisirent de s’établir en usine pour encourager la création d’un mouvement révolutionnaire au sein de la classe ouvrière. Robert Linhart,... Lire la suite (11 juin)
  • « King Kong Théorie »
    Paru en 2006, l’essai de Virginie Despentes a été présenté comme « un manifeste pour un nouveau féminisme ». Les controverses se déchaînèrent autour du livre où l’auteur parlait du viol qu’elle avait subi... Lire la suite (4 juin)