Quelles indemnités ?

ISOE

Indemnité de suivi et d’orientation des élèves (ISOE)

En 1989, la carrière des enseignants a été revalorisée entre autre avec la création d’une indemnité (l’ISOE) qui n’est pas prise en compte dans le calcul de la retraite.

Nous continuons de demander l’intégration de cette indemnité dans le salaire et donc dans le montant de la retraite.

Le montant annuel de la part fixe de l’isoe (versée à tous) est de 1 206,36 e mensualisé à 100,53 e. Elle est versée au prorata du temps de service d’enseignement. Ainsi, un stagiaire à mi-temps touchera la moitié de cette indemnité. Par contre un stagiaire à temps plein touchera la totalité de cette indemnité.
Les professeurs principaux perçoivent en plus la part modulable de l’ISOE.
Les taux ont été fixés par le ministère en fonction des niveaux d’intervention : Sixième, Cinquième, Quatrième des collèges et LP : 1 238,40 e ; Troisième des collèges et LP et Seconde de LEGT : 1 417,32 e ; Première et Terminale des LEGT et autres divisions des LP : 900,84 e. Pour les agrégés, taux fixe et non revalorisable tant que ce taux demeurera supérieur au taux de la part modulable (professeurs ­principaux en Sixième, Cinquième, Quatrième, Troisième et Seconde) : 1 609,44 e. Elle est mensualisée sur dix mois, versée pour l’année scolaire de novembre à août.

Autres articles de la rubrique Quelles indemnités ?