Salaires, PPCR

BUG sur la paye de janvier 2017 Inacceptable cafouillage

Le ministère indique que les mesures de revalorisation des salaires prévues pour janvier 2017 seront, en réalité, retardées jusqu’en mars 2017 (avec effet rétroactif et rattrapage des sommes dues depuis le 1er janvier 2017).

Les raisons de cet inacceptable cafouillage résident dans l’impréparation technique de la mise en œuvre des mesures de revalorisation, dont la responsabilité échoit aux ministères de la Fonction publique et des Finances. Mais le ministère de l’Éducation nationale, le découvrant seulement courant janvier au moment de l’établissement de la paye, n’a pas anticipé les difficultés prévisibles.

QUE VA-T-IL SE PASSER CONCRÈTEMENT ?

Mesures salariales
Janvier 2017
  • Augmentation de la retenue pour pension civile (9,94 % → 10.29 % ; décision de Fr. Fillon en 2010) ;
  • Ajout de points d’indice au traitement brut : + 4 ou + 6 pts selon les situations (cf. tableaux ci-dessous). Les autres points d’indice dus ne seront attribués qu’en Mars ;
  • Mise en œuvre du transfert « primes-points » pour 4 points d’indice (retenue de 13,92 € sur le traitement net pour un gain de 15,08 € nets).
Février 2017
  • Augmentation de la valeur du point d’indice : + 0,6 %
Mars 2017
  • Ajout du reliquat des points d’indice dus, selon les situations, avec effet rétroactif et rattrapage des sommes dues depuis le 1er janvier 2017 (cf. tableaux ci-dessous).

Le SNES-FSU condamne l’impréparation dans la mise en œuvre concrète des mesures de revalorisation salariales prévues au 1er janvier, et considère que la responsabilité des retards de mise en paiement incombe au Gouvernement et aux ministres des administrations de l’État concernées. Il exige des mesures accélérées de rattrapage effectives dès Février 2017. De nombreuses baisses individuelles de salaire, liées aux mesures Fillon-2010 d’augmentation de la retenue pour la pension civile, pourraient ainsi être immédiatement compensées.

D’ores et déjà, il alerte la ministre sur les conséquences qu’auraient toute impréparation des mesures individuelles de reclassement dans les nouvelles carrières au 1er septembre prochain : il exige que soient anticipées suffisamment en amont les dispositions techniques à prendre.

Le SNES-FSU continue de revendiquer un plan accéléré de revalorisation de la valeur du point d’indice, au-delà du 0,6 % prévu en Février 2017, dans l’objectif de rattraper les pertes de pouvoir d’achat subies par les personnels.

TABLEAUX DES INDICES DE RÉMUNÉRATION, selon les catégories

PPCR Tableau 1
PPCR Tableau 2
PPCR Tableau 3

Autres articles de la rubrique Salaires, PPCR