Crise du coronavirus

Rentrée 2020 - un protocole sanitaire à renforcer Le SNES-FSU s’adresse au Ministre

La rentrée scolaire se fait dans un contexte sanitaire dégradé. Le protocole sanitaire doit être renforcé pour sécuriser les conditions de rentrée dans l’intérêt des personnels, des élèves et de leurs familles, mais aussi afin d’éviter une circulation plus active du virus qui aboutirait à une fermeture totale des établissements scolaires.

Rentrée 2020 : protection et prévention

Au mois de juillet, les indicateurs étaient plutôt encourageants et pouvaient laisser espérer une rentrée presque normale d’un point de vue sanitaire. Les derniers indicateurs sont désormais tous passés à l’orange. Le protocole sanitaire actuellement en vigueur est celui du mois de juillet qui avait été, logiquement, assoupli. Il ne correspond plus ni à la situation sanitaire actuelle, ni à l’état des connaissances scientifiques. En effet, pendant l’été, plusieurs avis ou études ont pointé l’importance de la diffusion du virus par aérosol dans des lieux clos (avis du 23 juillet du haut conseil à la santé publique) ou encore le rôle des jeunes asymptomatiques dans la transmission du virus.
Au regard de la dégradation de la situation sanitaire et de l’évolution des connaissances scientifiques, le SNES-FSU demande un renforcement du protocole sanitaire. Il ne s’agit pas d’empêcher la rentrée mais de la sécuriser pour permettre à toute la communauté éducative de rentrer dans de bonnes conditions et de faire de la prévention afin d’éviter la fermeture totale des collèges, lycées et CIO.

Le SNES-FSU s’est adressé au Ministre

Nous avons exigé :
* des mesures concrètes et pour renforcer le protocole sanitaire dans les plus brefs délais (voir ci-dessous). D’autres ajustements pourraient être nécessaires en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.
* un temps d’échange sur ce sujet avec les organisations syndicales
* une information diffusée rapidement aux personnels pour ne pas revivre les nombreux épisodes du 3eme trimestre de l’année scolaire 2019-2020 où les personnels prenaient connaissance des informations ministérielles relatives à leur quotidien professionnel dans les médias ou sur les réseaux sociaux, 24h à 48h avant leur entrée en vigueur.

Le SNES-FSU s’était déjà adressé au Ministre en juin pour pointer toutes les dimensions (les questions pédagogique avec des propositions d’aménagement des programmes, la nécessaire diminution des effectifs dans les classe, les questions organisationnelle, d’équipements, de travaux d’aménagement des bâtiments etc) d’une préparation de rentrée exceptionnelle : à lire ici Monsieur le Ministre, une rentrée ça se prépare !
Le SNES-FSU continue aussi d’exiger une revalorisation salariale immédiate et sans contreparties, qui passe notamment par le dégel du point d’indice.

Les dimensions sanitaires du protocole de rentrée à renforcer :

- Port du masque obligatoire dans les collèges, lycées et CIO, quelle que soit la distance constatée.
- Aération des salles toutes les heures pendant 10 mn et en continu (au moins une fenêtre ouverte) quand cela est possible (possibilité technique, météo...).
- Situation des personnels et élèves à risques : l’avis du conseil à la santé publique recommande le port du masque FFP2. Des informations précises doivent être données rapidement.
- Fourniture des masques gratuits par l’Education nationale à tous les élèves et tous les personnels sous sa responsabilité.
- Répartir les entrées et les sorties des élèves entre différents points de l’établissement si cela est possible, pour éviter le brassage.
- Les différentes modalités de diminution des effectifs, leurs implications pédagogiques et organisationnelles doivent être préparées et discutées collectivement.
- Élèves et personnels de retour d’une zone à risque à identifier.
- Si des élèves ou des personnels sont positifs, améliorer l’identification des personnes contacts et les tester immédiatement.
- Repenser l’organisation de la demi-pension pour limiter au maximum le brassage des élèves et des adultes.
- Transports scolaires en lien avec les collectivités territoriales responsables : demander dès maintenant des rotations supplémentaires et aménagements des arrêts à différents endroits devant l’établissement pour éviter les regroupements d’élèves
- Organisation des internats à préciser pour garantir la sécurité des élèves et des adultes.

Les dimensions organisationnelles et pédagogiques

- Il est indispensable que tous les élèves fassent leur rentrée en présentiel. Donc étaler l’accueil des élèves sur plusieurs jours, davantage que cela n’est prévu, pour utiliser plus de salles, envisager des accueils en petits groupes si nécessaire.
- Des recommandations doivent rapidement être faites pour les salles spécifiques (enseignements artistiques, industriels et scientifiques) et certaines pratiques pédagogiques : chorales, manipulation de matériel.
- Prérentrée : quand aucune salle de l’établissement ne permet la distanciation sociale, la plénière peut être remplacée par une visio et privilégier alors en présentiel les réunions des équipes disciplinaires et pédagogiques.
- Prévoir un temps d’échange entre la direction et les élus des personnels sur le protocole sanitaire.
- Des réunions de rentrée avec les parents d’élèves sont souvent programmées les premières semaines. Une réflexion doit rapidement être entamée sur leur organisation : dans le contexte actuel, il est indispensable de garder ces temps d’échanges, sous des formes diverses et sécurisées.
- Les questions d’équipements des personnels et des élèves doivent être traitées dans les prochaines semaines.

Au niveau académique, des réunions doivent avoir lieu avec les représentants des personnels : CHST-A, CTA.

Le SNES-FSU communiquera les éléments de réponse obtenus, notamment pour les personnels vulnérables, et, comme l’an dernier, sera à vos côtés pour vous informer, vous aider, vous défendre, individuellement et collectivement dans cette rentrée exceptionnelle.

Consultez régulièrement notre site : www.snes.edu, et les réseaux sociaux : le SNES-FSU sur Twitter et sur Facebook

Autres articles de la rubrique Crise du coronavirus

  • FAQ - droits des personnels
    Qui peut encore croire le Ministre lorsqu’il répète à longueur d’interventions médiatiques "on est prêt". Pour des questions aussi essentielles que la conduite à tenir s’il y a des cas avérés de Covid19... Lire la suite (9 septembre)
  • Situation des personnels vulnérables [MAJ 2/09]
    La rentrée 2020 se fait dans un contexte sanitaire dégradé. Le ministre tarde à prendre la mesure de cette rentrée hors normes. Illustration : la situation des personnels dits vulnérables. Après de... Lire la suite (28 août)
  • Septembre - une rentrée ça se prépare !
    Quelles que soient les conditions sanitaires, cette rentrée ne sera pas comme les autres : que le covid ait quasiment disparu et il faudra commencer l’année en se souvenant que nos élèves sortent... Lire la suite (23 juin)
  • La session de tous les dangers
    Ce 27 mai sont parus au Journal officiel le décret et l’arrêté organisant le cadre de la session 2020 du baccalauréat général et technologique. Ces textes avaient été présentés le 11 mai dernier en... Lire la suite (21 juin)
  • Dès maintenant, préparer septembre et l’après
    Nous sommes début juin et les personnels n’ont toujours aucune information concrète sur la préparation de rentrée. Septembre ne sera pourtant pas une rentrée normale. Il y a urgence à ce que le... Lire la suite (11 juin)