Documentation

Professeur documentaliste, c’est un métier ! Une profession en tension, un combat syndical à poursuivre !

ACTUALITES

La réunion du GT dédié à la réactualisation de la circulaire de missions – initialement prévue le mardi 8 novembre - est reportée au mercredi 16 novembre.
 
Nous diffusons ce nouveau projet (en pièce jointe) afin de vous permettre de nous faire part de vos remarques et/ou propositions.
 
Pour rappel, lors du précédent GT le SNES-FSU a défendu le métier et la qualification des professeurs documentalistes : enseignants, organisateurs des ressources pédagogiques et acteurs de l’ouverture sur l’environnement. C’est dans ce sens qu’il a proposé des ré-écritures et des amendements. 
 
 
Le Ministère ne veut pas entendre les revendications de la profession ?
 
Malgré des améliorations syntaxiques et grammaticales, une structure du texte en 3 axes (pour nos 3 missions et conformément à ce que nous avions demandé), le nouveau projet de texte reprend de manière quasi-identique le projet du 27 septembre. Comment comprendre la reprise d’un projet sur lequel le SNES-FSU avait énoncé de nombreuses critiques et proposé un certain nombre d’amendements ? De plus, les quelques modifications apportées au précédent texte, outre le fait que celles-ci ne reflètent en rien les travaux du précédent GT, ont pour conséquence de minorer notre rôle pédagogique et d’accentuer le poids et la place de la politique documentaire dans nos missions : un déséquilibre inacceptable et, in fine, un texte qui reste à ce jour insatisfaisant et en-deçà des attentes de la profession.
 
Une forte contextualisation dans la réforme du collège
 
Le projet de texte est toujours, malgré nos interventions, fortement contextualisé dans les réformes engagées (en particulier celle du collège dont nous demandons l’abrogation). Nous réaffirmons notre opposition à la référence à des dispositifs (que nous contestons) issus des réformes au risque de rendre rapidement obsolète la future circulaire. De même, malgré la mention du lycée (général, technologique ou professionnel) ce projet de circulaire s’adresse toujours plus particulièrement aux professeurs documentalistes exerçant en collège (en particulier avec la référence à l’EMI).
 
Le Ministère s’entête dans sa définition du métier de professeur documentaliste et s’éloigne un peu plus des revendications de la profession !
 
Le Ministère se réclame du référentiel de compétences professionnelles de 2013 pour ré-écrire la circulaire (ce que le SNES-FSU partage et avait demandé), néanmoins la lecture du projet montre qu’un tri est opéré dans les différentes références au référentiel créant ainsi un écart avec celui-ci et un déséquilibre dans nos missions.
 
- L’axe 1 définissant le rôle pédagogique omet ainsi la mission d’enseignement et cantonne le rôle pédagogique du professeur documentaliste à une « contribution », une « médiation documentaire » voire une ingénierie pédagogique. Cette définition est donc toujours en-deçà de celle de la circulaire de 86 et ne répond pas à l’ambition affichée en introduction de « réactualiser et de renforcer la mission pédagogique du professeur documentaliste ». Le Ministère semble donc toujours récuser la possibilité d’enseigner pour les professeurs documentalistes.
 
Le SNES-FSU refuse cette définition et réaffirme sa revendication d’une clarification du rôle pédagogique des professeurs documentalistes et de leur mission d‘enseignement.  
 
- L’axe 2 sur la politique documentaire est renforcé créant ainsi un déséquilibre dans les différentes missions et conférant une hiérarchie dans nos missions inacceptable. De plus, ce volet de nos missions est fortement teintée de numérique, ce qui n’est pas sans rappeler les propositions de 2011 qui avait été rejetées massivement par la profession. Enfin, la mention à de nombreuses reprises de l’expression : « sous l’autorité du chef d’établissement » laisse présager des menaces sur notre liberté pédagogique dans un contexte de renforcement de l’autonomie des établissements.
 
Le Ministère, par sa définition du rôle pédagogique du professeur documentaliste, persiste à récuser la mission d’enseignement de celui-ci, niant ainsi par la même occasion l’existence de contenus spécifiques en Information-Documentation au profit d’une Education aux médias et à l’Information (EMI) fourre-tout. De même, le Ministère semble davantage se référer à la vision du métier portée par l’Inspection Générale EVS et par les chefs d’établissements (représentés au GT par le SNPDEN ) que par les pratiques professionnelles du terrain, les besoins et les revendications portées par le SNES-FSU.
 
Le SNES-FSU s’opposera mercredi prochain à toute tentative qui viserait à faire du professeur documentaire un spécialiste de la contribution et/ou de l’ingénierie pédagogique et continuera à proposer des amendements qui vont dans le sens d’une réelle reconnaissance de la mission pédagogique du professeur documentaliste.
 
Pour le SNES-FSU, un réel travail doit être engagé sur les missions des professeurs documentalistes. Plusieurs points nécessitent d’être clarifiés afin de lever des ambiguïtés et répondre ainsi aux attentes de la profession. 
 
Le SNES-FSU continuera à défendre la qualification des professeurs documentalistes et les spécificités du métier pour obtenir des avancées concrètes.

 

PDF - 96.5 ko
Projet Circulaire de missions - 7 novembre 2016

Vous pouvez envoyer vos remarques et/ou contributions sur cette liste ou à l’adresse documentalistes@snes.edu

GT Missions des professeurs documentalistes : lire le compte-rendu du 5 juillet dernier et accéder au projet de la circulaire de missions 2010-2011 :

PDF - 810.1 ko
PDF - 70.6 ko

L’année scolaire qui se termine est marquée par les très nombreuses difficultés rencontrées par les professeurs documentalistes au quotidien dans l’application du décret. Le Ministère doit entendre les revendications des professeurs documentalistes et pour se faire entendre, soyons nombreux à signer la pétition

Pour s’informer sur l’actualité, sur les textes mais également pour connaître les revendications portées par le SNES-FSU pour le métier de professeur documentaliste

Autres articles de la rubrique Documentation

  • Contacter le groupe Documentation
    Comment nous joindre ? Par courrier adressé au SNES groupe Documentation, 46, avenue d’Ivry 75647 Paris CEDEX 13. Par téléphone au 01 40 63 29 32 le jeudi. Et surtout par courrier électronique : Si... Lire la suite (6 juillet)
  • S’informer & faire respecter ses droits
    Pour s’informer sur l’actualité, sur les textes mais également pour connaître les revendications portées par le SNES-FSU pour le métier de professeur documentaliste.Lire la suite (7 juillet)