Revalorisation des salaires et des carrières

Les mesures salariales Trois types de mesures

Le processus de revalorisation salariale combine une attribution de points d’indice supplémentaires aux différents échelons (cf. tableaux ci-dessous), une conversion d’une partie des indemnités en points d’indice et la revalorisation de la valeur du point aux 1er juillet 2016 et 1er février 2017.
Ces mesures salariales ne répondent toutefois qu’imparfaitement à l’urgence d’une revalorisation générale.

LA REFONTE DES GRILLES INDICIAIRES


PROFESSEURS CERTIFIÉS BIADMISSIBLES
Les augmentations indiciaires appliquées aux professeurs certifiés sont transposées à l’identique pour les professeurs étant biadmissibles au 1er septembre 2017, qui gardent le bénéfice de leur échelle spécifique de rémunération.

Mais le ministère engage l’extinction progressive de cette échelle de rémunération en ne l’accordant plus aux nouveaux professeurs biadmissibles au-delà de cette date. Le SNES-FSU exige la pérennisation de la biadmissibilité.

LE TRANSFERT "PRIMES-POINTS"

Le protocole PPCR prévoit au 1er janvier 2017, en contrepartie d’une augmentation de 4 points du traitement indiciaire (soit + 15,08 € net/mois), une déduction (« abattement ») de 13,92 € net/mois. Cette déduction est forfaitaire et ne renvoie spécifiquement à aucune indemnité ni prime.
Au 1er janvier 2018 viendront s’ajouter 5 points, soit au total 9 points d’indice en 1 an (+ 34,03 € net/mois au 1er janvier 2018) pour une déduction de 32,42 € net/mois.

Ce « transfert » n’impacte quasiment pas le traitement net mensuel. En revanche le calcul de la pension de retraite étant fait sur la base du dernier traitement indiciaire, cette mesure a pour conséquence, à taux de pension équivalent, d’augmenter d’autant la pension de tous ceux qui partiront à la retraite à compter du 1er juillet 2017.

LA VALEUR DU POINT D’INDICE

Ces mesures salariales ne répondent toutefois qu’imparfaitement à l’urgence d’une revalorisation générale.

Les importantes augmentations indiciaires en début de carrière seront en partie absorbées par l’allongement de la durée des futurs premiers échelons. Leur effet s’essoufflera au bout de trois ans, vers le milieu du 3e échelon, en particulier pour les futurs agrégés. Cette revalorisation insuffisante en début de carrière ne suffira donc pas à restaurer l’attractivité de nos professions.

De même, l’insuffisance de la revalorisation indiciaire de la fin de carrière des professeurs agrégés reste un problème. En effet, le 11e échelon de la classe normale et les derniers échelons de la hors-classe des professeurs agrégés ne bénéficieront que du seul transfert « primes-points ». Seul un accès élargi à la hors-classe et à la classe exceptionnelle permettra une réelle revalorisation des fins de carrière.

Se syndiquer au SNES-FSU, syndiquer de nouveaux collègues, c’est se donner les forces collectives dont nos professions ont besoin pour revaloriser tous les aspects de nos métiers, nos carrières, nos salaires.

Autres articles de la rubrique Revalorisation des salaires et des carrières

  • Salaires, Carrières : Nouvelles conquêtes
    L’objet de cette rubrique est de porter à la connaissance de l’ensemble de la profession les éléments d’appréciation de tous les nouveaux dispositifs avec leur calendrier d’application : mesures... Lire la suite (20 novembre)
  • Halte à l’intox !
    Évaluation, carrières, salaires : florilège de l’intox répandue par ceux qui votent contre les augmentations de salaire. À partir de citations glanées ces derniers temps dans des publications ou... Lire la suite (4 décembre)
  • Urgence de la revalorisation
    Le salaire net mensuel moyen d’un professeur est inférieur de 9,8 % à celui d’un cadre de la Fonction publique et de 32,7 % à celui d’un cadre du secteur privé. Les comparaisons internationales... Lire la suite (3 novembre)
  • Calendrier des mesures
    Les étapes de la revalorisation, les enjeux : avec le SNES-FSU, aller plus loin ! La nouvelle carrière, malgré ses insuffisances, constitue une revalorisation et une amélioration globale de la... Lire la suite (3 novembre)
  • Les mesures de carrière
    Dans la nouvelle carrière, à partir du 1er septembre 2017, chaque grade sera parcouru selon un rythme commun à tous avec passage automatique d’un échelon au suivant. TABLEAUX DE CARRIÈRE... Lire la suite (3 novembre)