Non, un enseignant qui doit aller d’une salle à l’autre ne peut être tenu responsable des problèmes qui pourraient arriver soit dans la classe qu’il a quittée, soit dans la salle où il est attendu.

Faites attention à ne pas quitter la classe avant la fin du cours. Arrivez pour la sonnerie du début du cours suivant. Il ne pourra vous être reproché d’arriver à votre cours “après la sonnerie” pour un motif entrant dans le cadre de vos missions, par exemple si vous avez eu un incident à gérer à la fin de l’heure précédente dans une autre salle.
Ayez toujours sur vous le document qui montre que les changements de salles sont imposés (votre nouvel emploi du temps, le mail ou la note de service qui annonce la mise en place du nouveau fonctionnement). En l’absence de faute caractérisée, la responsabilité des personnels ne peut être engagée dans la mesure où c’est l’application du protocole mis en place par l’établissement qui impose de laisser les élèves seuls dans leur salle entre deux cours.

De manière collective, demandez par écrit au chef d’établissement, ainsi qu’à la direction académique/au Rectorat, les moyens supplémentaires pour surveiller ces salles, afin que cette charge supplémentaire ne repose pas uniquement sur l’équipe d’AED déjà très sollicitée. Envoyez un double du courrier à votre section académique du SNES-FSU.

Comme toujours dans cette période chargée et anxiogène, signalez aussi individuellement par tous les moyens les problèmes (stress, fatigue) et les incident éventuels liés à cette organisation : chef d’établissement, DSDEN, rectorat, inscrivez les dans le registre SST.

Vos questions
Le Snes défend les droits individuels et collectifs. Vos représentants vous répondent, vous conseillent et vous accompagnent.
Accès à la FAQ

Vous ne trouvez pas votre réponse, posez-nous votre question