La rentrée en collège

Toujours pas de prise en conscience de l’importance de former les élèves en Information-Documentation : l’EMI reste à la marge des enseignements et dans le meilleur des cas, il s’agit de bricolages locaux, remis en question à chaque rentrée…D’autre part, le déploiement de PIX ne peut que nous interpeller, une nouvelle fois, sur les moyens mis en oeuvre pour former les élèves et sur la place qui sera dédiée au professeur documentaliste.

La rentrée en lycée

Le nouvel enseignement Sciences Numériques et technologie (SNT), dispensé en 2nde, s’il apparait comme une opportunité pour obtenir enfin une reconnaissance de notre expertise et de notre rôle pédagogique, ne répond pourtant pas à la revendication, que porte le SNES-FSU, d’une formalisation de contenus en Information-Documentation, avec une progression des apprentissages de la 6° à la Terminale. De plus, si les professeurs documentalistes sont sollicités pour assurer tout ou une partie de cet enseignement, les questions liées au décompte des heures d’enseignement sont éclipsées…La vigilance s’impose car il ne faudrait pas, une fois de plus, que le professeur documentaliste soit une variable d’ajustement, qui plus est dans le contexte difficile de la mise en oeuvre de la réforme – très contestée – du lycée !

Pour reprendre la main sur son métier et faire entendre sa voix, la mobilisation de toutes et tous est nécessaire !

Les analyses et propositions du SNES-FSU

Vos questions
Le Snes défend les droits individuels et collectifs. Vos représentants vous répondent, vous conseillent et vous accompagnent.
Accès à la FAQ

Vous ne trouvez pas votre réponse, posez-nous votre question