Mise à jour 19 février

Pendant la pandémie, la casse continue !

1883 suppressions d’emplois dans les collèges et les lycées, dans la continuité des politiques menées par Jean-Michel Blanquer depuis 2017. Une politique inacceptable alors même que les effectifs augmentent et qui devient irresponsable alors même que la rentrée 2021 ne sera pas normale puisqu’elle arrivera après une année scolaire encore chamboulée par le Covid19.

Concrètement, comment se prépare la rentrée ? Augmentation des effectifs, suppression des options…les établissements sont nombreux à refuser cette politique d’austérité pour les collèges et les lycées. Après la grève du 26 janvier, tour de France des mobilisations en cours et aperçu des conséquences concrètes de la politique de J.M Blanquer. (mise à jour 15 février)

Conditions de rentrée 2021, mobilisations dans votre établissement,
témoignez avec #rentrée2021 et contactez votre section académique

Académie d’Aix Marseille

Tous les chiffres de la rentrée : au pain sec et à l’eau ! (Snes-FSU Aix Marseille)
« En 2021, les collèges et lycées de l’académie d’Aix-Marseille auront 60 emplois de moins pour accueillir 2811 élèves de plus.« 

Académie d’Amiens

Rentrée 2021 : des collèges pas épargnés (Snes-FSU Amiens)

Académie de Besançon

Académie de Bordeaux

Académie de Clermont Ferrand

Rentrée 2021, dans les collèges du Puy de Dôme, ça ne passe pas (Snes-FSU Clermont)

Académie de Créteil

Académie de Dijon

Académie de Grenoble

  • Compte-rendu du CTSD de la Drôme (Snes-FSU Drôme)
  • Compte-rendu CTSD Haute Savoir (Snes-FSU Haute Savoie) : A cela s’ajoute les « seuils » qui ont été montés (30 élèves pour les collèges favorisés et 28/29 pour les autres) . Le Dasen précise que ce ne sont pas des « seuils » mais des « références » qui peuvent être dépassées. Ce qui signifie que les classes à plus de 30 élèves sont possibles. De la même manière, le seuil de 25 en REP peut aussi être dépassé !

Académie de Guadeloupe

Communiqué du Snes Guadeloupe : 105 emplois non utilisés !

Académie de Lille

  • Auchel – Collège Sévigné – vote contre la DGH
  • Boulogne sur Mer – Lycée Branlyvotre contre la DGH « Ainsi, la DGH allouée à notre établissement voit 47 heures postes et 12 HSA supprimées. (…) Combien de temps pourrons-nous assurer à nos élèves des options en 2nde ? Sachant que ces options sont aussi l’occasion de découvrir des disciplines qui constituent l’identité de notre établissement. Combien de temps pourrons-nous faire vivre l’euro ?
  • Bruay-Labuissière – Lycée Carnot – boycott du 1er CA et vote contre la DGH
  • Cambrai – lycée Paul Duezmotion DGH : « 4 suppressions de postes en 2019, l’équivalent de 11 l’année dernière et deux à nouveau cette année pour juste 14 élèves en moins (…) Ainsi de l’enseignement des spécialités histoire géo ou SES qui s’effectuera encore l’année prochain avec des groupes aux effectifs chargés en 1ère ou encore de l’enseignement des sciences où les TP se font désormais au mieux à 24 alors qu’ils étaient 18, il y a quelques années. Pour tenter d’éviter des effectifs plus lourds, il a fallu se résoudre à supprimer les dédoublements en enseignement scientifique en 1ère et terminales générales »
  • Cambray – lycée Fénelon – vote contre la DGH
  • Courrières – Collège Debussymotion DGH « Selon cette répartition, nous arrivons à 27,5 élèves par classe en 2021-2022 contre 22,4 en 2020-2021 (avec 5 classes de 5e). Or, les élèves du dispositif ULIS ne sont pas comptabilisés dans cet effectif. Dans ces conditions, le nombre d’élèves par classe risque de rendre très difficile l’inclusion de ces élèves ainsi que leur AESH. »
  • Dainville – collège Diderotmotion DGH « Dans notre établissement, ce sont 2 classes qui seront supprimées à la rentrée 2021 soit 54 heures postes, l’équivalent de 3 postes d’enseignants à temps plein au collège »
  • Etaples sur Mer – collège Jean Jaurès – vote contre la DGH
  • Gravelines – collège Pierre et Marie Curie – vote contre la DGH et motion « En effet, la dotation prévue à ce stade, va entrainer la suppression d’un poste de lettres et la disparition d’un complément de service d’histoire-géographie, mais également provoquer la fermeture inopportune d’une classe de cinquième. »
  • Lens – lycée Condorcetmotion DGH« Mais peut-on se réjouir de fonctionner à nouveau avec des moyens insuffisants, nous obligeant à renoncer : soit à notre offre de formation (richesse de notre palette actuelle d’options et de spécialités), soit à des conditions décentes d’enseignement (qui exigeraient des dédoublements de classes notamment dans la voie technologique et des effectifs en secondes inférieurs à 30) ? »
  • Lille – lycée Montebello boycott du CA : « Le lycée Montebello n’est pas épargné. Alors que de très nombreuses Heures d’enseignement sont déjà faites en Heures supplémentaires, alors que nous ouvrons une classe de Terminale, nous perdons 5 heures postes et gagnons 2HSA.La proposition est de supprimer 5 postes « fixes » pour créer des postes provisoires complets ou incomplets.

Académie de Limoges

Déclaration au CTA – préparation de rentrée

Académie de Lyon

  • Beaujeu – collège du Val d’Ardières motion DGH « doit continuer comme cette année avec des groupes de 29 en espagnol ? »
  • Vaux-en-Velin- collège H.Barbusse (REP+) – grève et communiqué de presse « Il faut ajouter à cela une baisse de moyens importantes, le collège aura une division supplémentaire mais le même nombre d’heures, cela signifie donc la disparition de plus de 25 heures de dispositifs d’aide aux élèves. »
  • Lyon – collège R.Dufy motion « la DHG 2021-2022 supprime 14,5 heures postes, 11,5 heures d’allocation progressive de moyens alors même que les HSA augmentent de 5,5 HSA par rapport à un total d’HSA déjà trop élevé en 2020-2021 (…) maintien d’effectifs chargés en classe alors que nous devons effectuer une inclusion la plus personnalisée possible (élèves à besoins éducatifs particuliers, élèves dyslexiques…) L’impossible choix à effectuer entre les dispositifs suivants : l’option euro-anglais en 4 e et en 3e, une partie de l’A.P en Mathématiques et en Français, les E.P.I, les dédoublements, le latin, une heure d’Histoire-Géographie pour les UPE2A. »
  • Villeurbanne – lycée Brossolettecommuniqué DGH – grève : « Ces décisions auront pour conséquences de nous obliger à supprimer les dispositifs de remédiation pour les élèves en difficultés, les enseignements optionnels artistiques, linguistiques ou sportifs, et nous empêcheront de mener des projets valorisants ou d’alléger quelque peu des effectifs de classes désormais pléthorique
  • Lyon – collège Longchambon (REP+)motion DGH « La fermeture d’une division sur le niveau 5ème, tel qu’annoncé, entrainerait des classes à 25 élèves. Un tel effectif, en REP+, à la sortie d’une crise sanitaire dont nous voyons dès maintenant les effets délétères à long terme sur les résultats de nos élèves, nous fait craindre de ne pas nous permettre d’accompagner les élèves vers la réussite »
  • Lycée Fays – Villeurbanne – communiqué de presse
  • Vaulx en Velin – collège Césaire – vote contre la DGH et grève – motion et communiqué de presse : L’année prochaine le rectorat prévoit 8 élèves en moins au collège Aimé Césaire et veut en profiter pour supprimer une classe entière. Ceci aboutira à une hausse des effectifs notamment à 25,75 élèves par classe en 3eme. La règle tacite de ne pas dépasser 25 élèves en éducation prioritaire sera donc largement dépassée car à ces élèves il faudra rajouter l’inclusion des élèves nouvellement arrivés en France (UPE2A), ceux de l’enseignement adapté (SEGPA) et ceux en situation de handicap (ULIS).
  • Givors – lycée Aragon – vote contre la DGH
  • Villeurbanne – collège Jouvet – vote contre la DGH
  • Givors – collège Valloncommuniqué de presse
  • Givors – collège Aubrac – communiqué – grève
  • Rilleux la Pape – lycée Camusmotion DGH « Notre allocation progressive de moyens est passée de 36h à 17h, soit une baisse de 52.7% (…) Pourtant le nombre de divisions prévues reste stable et le nombre d’élèves est en augmentation sur le lycée puisqu’on prévoit 820 élèves contre 795 l’an dernier, c’est une hausse de 3.1% »
  • Décines – lycée Chaplinmotion DGH  » suppression de trois postes (…) la suppression de l’option latin et la LV3 chinois ainsi que le passage d’un enseignement de l’anglais à 35 élèves par classe en première comme en seconde (…) suppression de groupes ou de dédoublement encore possible l’année dernière et devenus désormais trop « coûteux » en terme d’heures »
  • Saint-Etienne – collège Aristide Briandmotion DGH « la répartition sans groupes de sciences pénalise aussi nos élèves. En effet, nous n’avons pas les moyens techniques pour les faire manipuler en binôme à 30 (seulement 10 générateurs, 10 chauffe-ballon, peu de microscopes). De plus certaines manipulations sont difficilement gérables (voir dangereuses) avec 30 élèves (ex: ébullitions, combustions, manipulation de produits corrosifs ou irritants). Ces conditions ne permettent pas une approche expérimentale des sciences. »
  • Saint-Etienne – lycée Honoré d’Urfémotion DGH « la préparation de la rentrée 2021 va aboutir à la suppression de postes dans différentes disciplines : en Lettres, en Histoire-Géographie, en Secrétariat trilingue (Eco-Gestion) et en Biochimie Génie biologique, tout ceci à structure égale, avec le même nombre d’élèves (…) les effectifs en classes sont à la hausse (exemple des Spécialités SES au-delà de 35 élèves) ce qui nuit aux élèves en détériorant la qualité de leur suivi ».
  • Saint-Etienne – lycée Fauriel motion DGH
  • Feurs – lycée du Forezmotion DGH « Les effectifs de certaines spécialités sont pléthoriques (par exemple 38 élèves sont attendus en LLCE anglais monde contemporain en terminale) »

  • Regny – collège Nicolas Contémotion DGH « la diminution de 24,8h de la dotation globale de moyens contraint l’établissement à lasuppression d’une classe de 3ème, portant les effectifs à 29 élèves par classe sur ce niveau. »
  • Tarare – lycée Cassinmotion DGH « La DHG étant contrainte, ces enseignements optionnels ne peuvent d’ailleurs pas être financés à la hauteur des besoins, les textes officiels stipulant 3 heures d’enseignements par semaine par niveau. A la rentrée 2021, à nouveau, les élèves suivant ces options, seront regroupés au sein d’un seul groupe multi-niveaux, avec un nombre d’heures réduit. Ainsi, par exemple, en musique, les élèves de première ne bénéficieront que d’une heure par semaine.« 
  • Gex- collège Charpakmotion DGH
  • Lyon – lycée Ampère – vote contre la DGH – motion : « Au lycée Ampère,avec la DHG proposée, la LV3 italien et l’hébreu sont amenés à disparaître en seconde, des dédoublements seraient supprimés en philosophie en STMG, les horaires seraient réduits en espagnol enpré-bac, les groupes de spécialités risquent d’être plus chargés comme en Histoire-géographie et géopolitique »
  • Oullins – lycée Parc Chabrière – vote contre la DGH – motion
  • Firminy – lycée J/Holtzermotion DGH « La faiblesse de la dotation conduit à l’augmentation des effectifs par classe, à la disparition des dédoublements et à de nouvelles suppressions de postes (mathématiques et SVT). »
  • Rive de Gier – lycée G.Brassensmotion DGH
  • Villeurbanne – collège les iris – vote contre la DGH – motion « la perte considérable d’heures postes nous empêche de maintenir les moyens affectés au latin en 5e, et les groupes de niveaux en Sciences, notamment en 3e, ce qui implique moins de manipulations, d’expérimentations, de remédiations et de différenciations, pour des disciplines qui nécessitent une préparation renforcéepour le DNB. »
  • Champagne – collège Rameau – vote contre la DGH
  • Tassin-la-Demi-Lune – collège Rousseaumotion DGH

Académie de Montpellier

Académie de Nancy-Metz

Page préparation de rentrée de la section académique du Snes-FSU

Académie de Nice

Compte-rendu du CTSD du Var par la section départementale du Snes-FSU

Académie de Normandie

  • Darnétal – collège Rousseau – vote contre la DGH – motion « La suppression d’une division est actée pour la rentrée de septembre. LaDSDEN a trouvé pour prétexte à celle-ci une perte de 8 élèves dans les prévisions d’effectifs (…) il apparaît que les dédoublements qui seraient nécessaires en langue (anglais, espagnol) ouen sciences pour permettre les manipulations ne pourront être mis en œuvre
  • Trévières – collège O.Mirbeau : L’option LCE pourrait être supprimée, tout comme le grec. La DHG table sur la suppression d’une division qui fait peser le risque de classes de 3e surchargées (30 ou plus).
  • Valognes – lycée Cornat – boycott du CA
  • Granville – collège André Malraux

  • St Etienne du Rouvray – collège Paul Eluard – votre contre la DGH – motion : 26 élèves de plus et baisse de la DGH
  • Verneuil d’Avre et d’Iton – lycée Porte de Normandiemotion « L’établissement perd 43 heures dans la DHG attribuée pour la rentrée 2021, quand de nombreusesheures ont déjà été perdues les années précédentes (…) la perte d’heures sur la DHG nous amène à supprimer deux postes complets: un enMathématiques, et un en Espagnol. En sciences physiques et SVT, ce sont des demi-postes quidisparaissent. En Lettres et en Histoire-géographie, la situation est également problématique: lescollègues pourraient être amenés à se partager des classes ce qui n’a aucun sens au niveaupédagogie et qui compromet le suivi des élèves (…) En tronc commun, les élèves de 1ère STMG et de 1ère STI2D seront rassemblés, dans des classes de 35 élèves. Cela pose de sérieux problèmes pédagogique« .
  • Rouen – lycée Flaubert« Plus d’élèves, moins de dédoublement, moins d’options »
  • Honfleur – lycée Albert Sorel – près de 15% d’HSA !
  • La Haye Pesnel – collège Louis Beuve – vote contre la DGH « Lors du diagnostic, le discours était «on veut aider les collèges à devenir attractifs, face au privé» et lors de la DHG, 5.5h en moins par rapport à l’année dernière pour le même nombre de divisions et 30.5 HSA à se répartir entre 12 postes fixes complets (16 postes fixes avec 1 sans HSA sur recommandation médicale, et 3 demandes de temps partiel à 80%). »

  • Bayeux – lycée Arcisse de Caumont – motion contre la DGH
  • Carentan – collège Gambetta – boycott du CA
  • Bourgtheroulde – collège J. de la Fontaine : Trop d’heures supplémentaires à absorber qui nécessitent de faire des choix pédagogiques au regard de la surcharge.Pas de réflexion autour du contexte sanitaire et de ses conséquences sur les élèves, les familles et le personnel.
  • Caen – lycée Victor Hugo « Pour la DHG 60h poste en moins et compensation du différentiel avec l’augmentation des HSA. Il serait possible créer un poste d’Anglais et un d’Histoire Géo, les écarts sont conséquents et pourtant pas de création. Merci la réforme du lycée ».
  • Le Grand Quevilly – collège Branly « Suppression du dispositif TSL qui a pourtant fait ses preuves et qui fonctionne. Mobilisation contre cette suppression et contre les HSA trop importantes. »
  • Rouen – collège Barbey d’Aurevilly : suppression de 3 postes.
  • Lillebonne – lycée Guillaume le Conquérant : Perte de 110 heures pour à peine 20 élèves prévus en moins.
  • Livarot – collège F.Léger : vote contre la DGH
  • Forges les eaux – lycée Delamare Deboutteville – Alors que les effectifs augmentent, perte de 45h dans la DHG!
  • Déville-lès-Rouen – lycée Vallée du Caillymotion DGH « Cette restriction nous place, en tant que membres du conseil d’administration, devant une alternative insupportable: il nous faudrait choisir entre le maintien des options d’une part et le maintien d’un nombre raisonnable d’élèves dans les classes et dans les groupes de spécialité d’autre part… »
  • L’Aigle – collège Dolto – vote contre la DGH
  • Periers – collège le Fairage (REP) des classes à 30 sur le niveau 4e, et à 27-28 en 5e.
  • Le Havre – collège Descartes – fermeture d’une classe, la suppression du dispositif «TSL» accueillant les élèves dyslexiques sévères et du poste du maître spécialisé dédié à ce dispositif, blocage du collège par les parents, boycott du CA

  • Le Havre – lycée Porte Océanemotion – vote contre la DGH : suppression de 104,01 heures (dont 99,83 heures-poste) et donc 6 postes au lycée général
  • Le Havre – lycée Claude Monet motion DGH
  • Elbeuf – lycée Mauroismotion DGH « disparition des dédoublements existants de toutes les spécialités sauf SVT, physique-chime et NSI, réduction des dédoublements en maths en 2nde, regroupement des niveaux de première et terminale en italien et en latin. »
  • Avranches – collège Lacour – suppression de 3 classes, qui se traduira par une augmentation du nombre d’élèves par classe, et en particulier à des effectifs de 30 élèves au moins en classe de 3ème l’année prochaine.
  • Rouen – lycée Camille St Saënsmotion DGH « suppression effective de deux postes, l’un en physique-chimie et l’autre en SES, pour la deuxième année consécutive »
  • Rouen – lycée Blaise Pascal – vote contre la DGH – motion
  • Montivilliers – lycée Prévostmotion DGH
  • Gonfreville l’Orcher – collège Courbet – vote contre la DGH « Une classe de 6e fermée (pour 4 élèves en moins), suppression d’heures poste, transformation d’HP en HSA, 6 collègues en compléments de service à qui on demande des HSA… »

Académie d’Orléans-Tours

Echos du CTA préparation de rentrée (Snes-FSU Orléans-Tours)
Dreux – les professeurs du lycée Rotrou mobilisés contre la perte de moyens (l’écho républicain)
Collège Irène Joliot-Curie à Mehun sur Yèvre : suppression d’une classe de 6eme, augmentation des effectifs de 25 à 30 élèves par classe – motion présentée en CA – action des parents d’élèves (pétition). Dans les médias (12 février 8h, France Bleu Berry – 3eme minute), (11 février, France 3 Centre Val de Loire, 16eme minute ) (le Berry, 13 février)

Académie de Paris

Communiqué du Snes-FSU Paris : Jean-Michel Blanquer le ministre de suppressions de postes

Académie de Reims

Rentrée 2021, nous ne ferons pas silence dans les rangs (Snes-FSU Reims)

Académie de Rennes

  • Communiqué de la section académique du Snes-FSU (16 février) : des mobilisations nombreuses dans les établissements de l’académie
  • Lycée Maupertuis – St Malo – baisse de la DGH de 62 heures – motion DGH
  • Lycée Sévigné – Cesson : suppression d’un poste, nombreux compléments de service, suppression de nombreux groupes d’enseignement de spécialitéet augmentation des effectifs – motion CA
  • Collège E.Herriot – Rostrenen – vote contre la répartition de la DGH et lettre au DASEN
  • Collège François Lorent – Moncontour – suppression de 3 postes, en espagnol, les regroupements envisagés en 4è comptent déjà un effectif supérieur à 30 – motion au CA
  • Lycée Tristan Corbière – Morlaix motion CA
  • Collège Martin Luther King – Liffrémotion CA : la structure proposée pour la rentrée 2021 prévoit des effectifs de 29 à 30 élèves sur les niveaux 6eme et 4eme, mise en péril de la diversité linguistique.
  • Collège Yves Coppens – Lannionmotion au CA
  • Collège Laënnec – Pont l’Abbémotion au CA : deux suppressions de postes, le groupe LV2 Allemand en 5e disparaît.
  • Lycée DescartesRennes – motion au CA
  • Collège Jean Lurçat – Lannestermotion au CA : le niveau 3è sera très chargé (29 élèves par classe) et celui de 4è chargé (26, 27 élèves par classe. En 5è, les élèves seront en classe entière sur la totalité de leur emploi du temps.

  • Collège Chateaubriand – Plancoet motion CA
  • Collège Tanguy Prigent – Saint Martin Des Champs – vote contre la DGH et motion au CA
  • Collège Duguay-Trouin – Saint-Malomotion au CA
  • Collège Charles de Gaulle – Ploemeurmotion au CA
  • Lycée Freyssinet – ST Brieucmotion au CA
  • Collège Les Sables Blancs – Concarneaumotion au CA – suppression d’un poste : moins de professeurs en poste, c’est moins de possibilité d’aider les élèves ayant des besoins particuliers, en FLE par exemple.
  • Collège Germaine Tillion – La Mézièremotion au CA
  • lycée Marcellin Berthelot – Questembertmotion au CA – suppression de 3 postes, diminution des heures pour les dédoublements en sciences expérimentales, regroupement de deux niveaux latin, création d’un seul groupe de spécialité LLCE anglais en terminale…
  • Lycée Le Dantec – Lannionmotion au CA : 4 suppressions de postes, fragilisation de l’offre de formation
  • Lycée Rabelais – ST Brieucmotion au CA
  • Lycée Thépot – Quimpermotion au CA« disparition de dédoublement en langues vivantes en 2de l’an prochain, l’obligation de réaliser des travaux pratiques de physique/chimie en classe entière à 24 élèves, et de même en filières technologiques. »
  • Lycée Victor et Hélène Basch – Rennes – vote contre la répartition de la DGH et motion au CA
  • Collège le Verger – Auraymotion au CA « Ces effectifs importants sont particulièrement préjudiciables en Langues Vivantes,notamment en LV1 Anglais et en LV2 Espagnol, pour lesquelles travailler l’oral devient un vœupieu, à 3h (LV1) ou 2h30 (LV2) hebdomadaires, sans moyens humains supplémentaires. Eneffet, comment concevoir une pratique régulière d’expression orale avec 27 à 30 élèves dansune classe ? »
  • lycée La Fontaine des Eaux – Dinancourrier au DASEN : suppression de 3 postes, classes de seconde à plus de 35 élèves etc
  • lycée Joliot Curie – Renneslettre au Recteur
  • collège Gérard de Nerval – Vitré lettre au DASEN – plus de 27 élèves par classe en 5e et en 4e et près de 30 élèves par classe en 3e
  • collège la Riches aux Fées – Rétiersmotion au CA : une suppression de classes, deux suppressions de postes

Académie de Strasbourg

  • Lycée de Bouxwiller : les professeurs manifestent : « Depuis septembre 2020, «les élèves de seconde ne peuvent plus choisir l’option espagnol», malgré la présence d’une enseignante et l’intérêt manifesté par 36 élèves pour se perfectionner dans la langue de Cervantes. «Sa suppression totale est promise à la fin 2022», regrette Christine David-Kassel. En juillet 2020, des enseignants du lycée dénonçaient déjà cette suppression. » (Snes-FSU Strasbourg)
  • Pendant la pandémie, la casse continue : le Snes-FSU Strabourg fait la lumière sur les conditions de la préparation de rentrée

Académie de Toulouse

  • Lycée Monteil : vote contre la DGH + adoption d’une motion : Il faut « près de 90 heures en plus dans la dotation pour retrouver le H/E de 2019. Et osons la comparaison, même près de 110 heures pour retrouver le taux d’encadrement de 2015 »
  • collège Gabriel Séailles – Vic : 3 classes de 4-ième seront regroupées en 2 classes de troisième à 31 élèves. Les moyens pour dédoubler les ateliers artistiques, les sciences expérimentales, les langues, n’ont pas été renouvelés
  • Gers : collège de Saint-Exupéry à Condom « baisse importante des moyens pour #rentree2021 malgré des effectifs globalement stables : 415 prévus à la rentrée 2021 contre 422 actuellement »
  • Auch : Le collège perd la section bilangue, les groupes en 5e et en 6e, où on pouvait faire des groupes de 15 une fois par semaine. La « 4e soutien », qui permettait de faire la 4e-3e sur 3 ans, a disparu par exemple.
  • Lycée Toulouse-Lautrec de Toulouse : vote contre la répartition de la dotation horaire en CA –> aucune mesures nécessaires pour redonner un cadre serein de travail et d’apprentissage qui au contraire sera dégradé !

  • Collège Kervallon de Marcillac : motion des personnels pour dénoncer la diminution des moyens –> – d’heures postes / + d’heures supplémentaires = services gonflés = classes + chargées = prise en charge de classes en +. Bref dégradation objective
  • Lycée Foch de Rodez : -78 HP soit l’équivalent de 4 postes supprimés cette année… Des taux d’encadrement qui s’écroulent…
  • Lycée J.Vigo – Millau baisse « drastique et alarmante » : 110h en – par rapport à l’année dernière pour une prévision de 2 classes en -. « On nous casse notre outil de travail ! »
  • Lycée Pyrène – Pamiers Profs en grève : – 10 profs c’est non !
  • Mirande : collège et lycée mobilisés : contre la fermeture d’une classe de troisième et la baisse de 20% de la dotation du lycée

  • Collège du Montalet – Lacaune : Moins de postes sur le collège, des profs sur deux établissements, suppression de tous les dispositifs d’aide, fermeture de la classe bilingue, abandon du projet d’orientation, de l’aide personnalisée en maths »
  • Lycée Monteil à Rodez : 19 élèves de plus qu’en 2019 dans la prévision, 90 heures en moins… La magie J.M Blanquer : rendre les élèves invisibles?
  • Nogaro – cité scolaire d’Artagnan – 25 heures en moins « ils défendent l’égaliét des moyens au lycée « (la dépêche du midi)
  • Millau – des dotations, à la baisse, plus de 30 élèves par classe en collège – « ça gronde dans les établissement du second degré » (Midi Libre)
  • Lycée Marguerite – Fumel : 40 heures en mois, 6 suppressions de postes, les professeurs dans l’action (la dépêche du midi)

Académie de Versailles

  • Collège Descartes – Fontenay le Fleurymotion DGH « Nous ne comprenons pas non plus la suppression de nos heures dites « niveaux chargés » alors même que dans vos prévisions deux niveaux se retrouvent à près de 30 élèves par classe. Devons-nous en conclure que le nombre de 30 élèves par classe devient une norme dans tous les établissements ? Cette diminution d’heures entraînera donc la suppression de projets ou d’heures dédoublées qui nous semble pourtant primordiale pour la réussite des élèves. »
  • Collège Les Molières – les Eyssart le Roimotion DGH « Cette dotation alourdit la charge de travail des personnels qui se voient attribuer encore davantage d’heures supplémentaires face à des effectifs de classe toujours plus chargés, plus de29 élèvesprévus par classe sur au moins 3 niveaux »
  • Collège L.Pergaud – Maurepas – vote contre et motion DGH
  • Collège du Bois d’Aulne – Conflans St Honorine motion DGH
  • Lycée Bascan – Rambouillet – vote contre la DGH – motion « cette baisse des moyens provoque à la fois des classes surchargées, des suppressions de postes d’enseignants, et la fin de dispositifs destinés aux élèves que le lycée doit sacrifier ne pouvant tous les maintenir faute de moyens (ainsi les heures que le lycée attribuait aux professeurs principaux de seconde pour aider leurs élèves à faire leur choix d’orientation, plus compliqués depuis la réforme du lycée Blanquer). »
  • Collège la Clé ST Pierre – Elancourtmotion DGH « nous regrettons que la dotation attribuée à notre établissement pourson fonctionnement sur l’année 2021-2022 ne permette pas de mettre en place unprojet tel que l’anglais spécifique, indispensable pour les élèves de l’ULIS et pour lesélèves en difficulté. »
  • Lycée ST Exupéry – Mantes la Jolie – vote contre – motion DGH
  • Collège ST Exupéry, Vélizymotion DGH « ’augmentation des effectifs par classe: nous nous opposons aux classes surchargées que suppose l’actuel chiffrage de la DHG, qui nous impose d’avoir 30 élèves par classe de 6°, environ 28 élèves par classe de 5°, 30 élèves par classe de 4° et environ 28 élèves par classe de 3° et ce, sans compter la présence des AVS qui augmente encore le taux d’occupation des classes, de surcroit dans le contexte sanitaire que nous connaissons. Nous ne mentionnons même pas les nouveaux élèves qui pourraient s’inscrire! »
  • Collège Pasteur, Longjumeau – vote contre la répartition de la DGH et motion : « limitation de l’enseignement de l’allemand bilangue en 6ème,-limitation de l’enseignementen EPS dans l’option judo à 1,5 heures au lieu des 3 heures prévues en section sportive, suppression d’un dédoublement par quinzaine en SVT et en physique-chimie en 3ème alors qu’une épreuve de Science a lieu dans le nouveau DNB, suppression d’un dédoublement parquinzaine en mathématiques sur le niveau 5ème »
  • Lycée Senghor – Magnanvillemotion DGH
  • Lycée Michel Ange – Villeneuve la Garenne motion DGH
  • Lycée Léonard de Vinci – St Witzmotion DGH baisse de la DGH, suppression d’une classe de seconde
  • Collège Voltaire – Sarcellescourrier à la DSDEN
  • Collège Paul Vaillant Couturier – Argenteuil : motion commune parents professeurs : « l’an prochain, sans apport de moyens supplémentaires [de la part de la DSEN], nous serons conduits à supprimer le co-enseignement en Histoire géographie, de nombreux groupes de langues, des modules de soutien en Français et en Maths« 
  • Collège Anna de Noailles – Luzarchesmotion DGH

Conditions de rentrée 2021, mobilisations dans votre établissement,
témoignez avec #rentrée2021 et contactez votre section académique

Vos questions
Le Snes défend les droits individuels et collectifs. Vos représentants vous répondent, vous conseillent et vous accompagnent.
Accès à la FAQ

Vous ne trouvez pas votre réponse, posez-nous votre question