Alors que la France, comme d’autres pays, est entrée dans une cinquième vague épidémique, le SNES, le SNUipp, le SNEP et le SNUEP, syndicats de la FSU, ont écrit le 9 décembre au Directeur général des ressources humaines du Ministère de l’éducation nationale à propos de la session 2022 des concours.

Reçus en audience le 12 octobre, nous avions déjà évoqué la nécessité de faire le bilan du déroulement de la session 2021, compte-tenu de la situation sanitaire, et des enseignements qui pouvaient être tirés de cette expérience pour la session 2022.

L’aggravation de la situation sanitaire perturbe à nouveau les voyages internationaux, et des candidats de l’étranger et des DROM pourraient se voir empêchés de rejoindre les centres d’examen. Certains se sont déjà trouvés dans cette situation à la session 2021. Les syndicats de la FSU demandent au Ministère d’envisager sans plus attendre toutes les mesures pour garantir l’équité entre les candidats.

Le SNES-FSU informera dès que possible les candidats concernés.