Le Ministre Jean-Michel Blanquer s’exprimait ce mardi matin sur RMC. Interrogé sur le sort des admissibles aux concours internes, il a répondu que le Ministère était « en train d’arriver à une solution qui permettra d’avoir à la fois […] la première moitié des admissibles admise et les autres sur une liste complémentaire, ce qui permettra de recruter une bonne partie d’entre-eux tout au long de l’année« .
Il a confirmé le scénario évoqué par la DGRH mercredi 27 mai aux organisations syndicales puis au collectif d’admissibles : les oraux d’admission qui avaient été décalés en septembre-octobre sont supprimés, « parce que tout simplement, on a discuté, on a regardé comment faire« .
Le Ministre, qui affirmait début mai que le report des oraux était la meilleure des solutions possibles, entend donc les protestations des admissibles et les arguments que le SNES et les syndicats de la FSU ont soutenus. Le SNES-FSU réaffirme le vœu que la FSU a fait adopter le 20 mai au CTM, en faveur de l’admission de tous les admissibles. Les représentants du SNES-FSU vont immédiatement interroger le Ministère sur l’application précise de ces annonces, en particulier ce qui concerne les listes complémentaires évoquées par le Ministre. Pour le SNES-FSU, le besoin d’enseignants, de CPE, de Psy-En est tel qu’intégrer les lauréats des listes complémentaires sur liste principale serait une nécessité et une mesure de justice.