L'actualité

Psy-EN : confinement, rien n’a changé !

Au bout d’une année et de deux confinements on aurait pu espérer que notre Ministère ait un peu anticipé l’éventualité d’une aggravation de la crise sanitaire, mais non !

Professeur référent : un nouveau pas vers la marginalisation des PsyEN EDO ?

Une nouvelle circulaire sur le rôle des professeurs principaux et la création de professeurs référents au cycle terminal a été présentée au Conseil supérieur de l’Éducation.

Ce texte aurait pu avoir pour but de clarifier le rôle du PP dans le contexte de la réforme du lycée, mais bien au contraire, il brouille encore un peu plus les repères pour les élèves et les parents et les équipes éducatives.

27 mars 2021

La déontologie par-dessus bord !

Le ministre de l’Éducation nationale et la ministre de l’enseignement supérieur ont-ils oublié leur déontologie ?
Les opérations de Parcoursup sont lancées et prennent un virage numérique très marqué dans le contexte sanitaire. Mais c’est aussi un bon moyen pour ces deux ministres de promouvoir les officines privées en orientation et de jeter par-dessus bord la RGPD et autres principes déontologiques.

04 février 2021

L’orientation scolaire, un marché à prendre !

Comme dans d’autres secteurs de l’Éducation, le MENJS soutient les « Ed tech’ » en les labellisant et en leur apportant des fonds publics. Parallèlement, il détricote le service public d’information et d’orientation. Ainsi il ferme les CIO, assèche le recrutement des Psychologues de l’EN spécialité EDO, démantèle l’ONISEP et dénature ses missions.

Obligation de formation : miroir aux alouettes ?

Les CIO sont fortement sollicités pour la mise en œuvre de l’obligation de formation (cf. « instructions interministérielles » du 23 octobre 2020). Cette obligation de formation découle de la loi « pour une école de la confiance » du 26 juillet 2019 (Art. L114-1 du Code de l’éducation). Selon le texte, elle prend le relais de l’instruction obligatoire.

16 janvier 2021

Salons virtuels et ballons d’essai

La question de la participation des PsyEN EDO aux salons en tous genres est toujours sensible. Depuis plusieurs années, les collègues dénoncent des pressions exercées sur eux pour qu’ils servent de faire valoir aux salons privés en assurant des plages d’entretien.

10 janvier 2021

Orientation : cheval de Troie d’un projet libéral pour l’École ?

Le ministère met implacablement en place un plan de démantèlement du service public de l’orientation. Insidieusement, il avance ses pions et cette destruction pourrait bien ne pas se cantonner à l’orientation mais concerner l’ensemble du système éducatif.

03 septembre 2020

Passe moi ton projet, j’ai grand oral !

Les dernières propositions du MEN sur le grand oral confirment que la question de l’orientation est bien désormais au cœur de la politique éducative. Non pas en tant que ressource pour l’émancipation et la démocratisation scolaire mais bien comme instrument de gestion des flux d’élèves à l’interne et comme assujettissement de la formation aux besoins à court terme de l’économie régionale.

18 février 2020

Orientation au collège : qui fait quoi ?

Chaque région décide désormais de sa stratégie concernant la mise en place de l’information sur les formations et sur les métiers dans les collèges.

21 décembre 2019

Dématérialisation de l’orientation et fracture numérique

Dans le cadre plus large du programme de transformation numérique de l’administration « Action publique 2022 » lancé fin 2017 dont l’objectif est d’ atteindre 100% de services publics dématérialisés à l’horizon 2022, les élèves de Troisième et leurs parents devront passer par un téléservice « Orientation » pour remplir leurs vœux d’orientation à chaque étape (fiche dialogue, vœu définitif). La fiche de dialogue sera donc désormais informatisée.

Collège : accompagnement à l’orientation, ce qui est réglementaire ou non.

Depuis la rentrée 2019 s’appliquent l’arrêté du 10 avril 2019 modifiant l’arrêté du 19 mai 2015 ajoute à la grille horaire du collège, « à titre indicatif », sur le modèle du lycée, 12 heures en Quatrième et 36 heures en Troisième d’ « accompagnement à l’orientation » .

18 décembre 2019

Troisième prépa-métiers, en marche vers l’apprentissage : un changement de paradigme

Troisième « prépa-métiers » déjà dévoyées

Le projet de Troisième « prépa-métiers » a pour origine un article (L. 337-3-1) de la loi « Pour choisir son avenir professionnel » votée le 5 septembre 2018. Lors des discussions à l’Assemblée nationale, Sylvie Charrière, députée LREM à l’origine de l’amendement en commission des affaires culturelles et de l’éducation, souhaitait surtout remplacer les DIMA. Ces classes devaient s’ajouter aux Troisièmes « prépa-pros » pour « proposer aux jeunes collégiens confrontés à un décrochage scolaire parfois important une classe spécifique, en collège, leur permettant de retrouver un sens à leur scolarité. »

02 avril 2019

Orientation : copier/coller du lycée

Des heures d’accompagnement à l’orientation : c’est ce que le ministère souhaite introduire dans l’arrêté du 19 mai 2015 sur l’organisation des enseignements en collège.

12 mars 2019

Vos questions
Le Snes défend les droits individuels et collectifs. Vos représentants vous répondent, vous conseillent et vous accompagnent.
Participation aux conseils de classe : quelles sont mes obligations ?
Lire la réponse
Accès à la FAQ

Vous ne trouvez pas votre réponse, posez-nous votre question


ImprimerPartager