L'actualité

La Conférence Nationale du Handicap du 11 février 2020

Alors que les personnels de l’éducation ont fait leur l’idéal d’une société inclusive, mais qu’ils sont confrontés à des problèmes structurels qui interdisent bien souvent à l’école inclusive d’être davantage qu’un effet d’annonce, la Conférence Nationale du Handicap du 11 février était un moment très attendu. Une fois encore, les avancées sont maigres au regard du chantier en cours.

01 avril 2020

Rentrée inclusive : quel bilan ?

Depuis le lancement en juillet 2018 du Plan Ecole Inclusive par le MENJ (ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse) et le SEPH (secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées), les annonces ministérielles ont été pléthoriques pour affirmer que l’inclusion des élèves en situation de handicap est une priorité gouvernementale. En juin dernier, la promesse d’une rentrée « 100% inclusive » a été faite. En cette fin de première période, quel bilan pouvons-nous tirer ?

16 octobre 2019

La plateforme Cap Ecole Inclusive

Plateforme « d’accompagnements, de ressources pédagogiques et d’appui à la formation » à destination des enseignants et des AESH, Cap Ecole Inclusive est opérationnelle depuis la fin du mois d’août 2019.

14 octobre 2019

CAPPEI : état des lieux

Certification récente dédiée à la prise en charge de l’enseignement aux élèves à besoins éducatifs particuliers, successeur du CAPA-SH (qui remplaçait lui-même le CAPSAIS, pour le premier degré) et du 2CA-SH (second degré), le CAPPEI créé en février 2017 propose une formation enrichie pour les enseignants du second degré. Pourtant, bien souvent, il effraie.

11 septembre 2019

Rapport Jumel et inclusion scolaire

Le député communiste S. Jumel a remis en juillet le rapport sur « l’inclusion des élèves handicapés dans l’école […] de la République, quatorze ans après la loi du 11 février 2005 ».

03 septembre 2019

Enseignement du Français langue seconde : une situation d’urgence

Plan Ensemble pour l’école inclusive lancé en juillet 2018, grande concertation sur l’école inclusive entamée à l’automne 2018, loi sur l’Ecole de la confiance, circulaire de rentrée Ecole inclusive du 5 juin 2019, autant d’occasions manquées pour prendre à bras le corps la question urgente de la scolarisation des EANA (Elèves allophones nouvellement arrivés) et prendre les mesures qui s’imposent concernant l’enseignement du FLS.

Le PIAL

La circulaire de rentrée 2019 École inclusive, complétée par le vademecum en annexe, définit les contours des PIAL (Pôles inclusifs d’accompagnement localisés). Ce premier texte sans valeur réglementaire, très attendu après un an d’une « expérimentation » conduite à l’échelle nationale, et alors que la loi Blanquer créant les PIAL n’a pas fini sa navette parlementaire, apporte un peu de lumière sur ce nouveau paradigme dans l’accompagnement des élèves en situation de handicap. Pour la rentrée 2019, le texte annonce un déploiement des PIAL dans 300 circonscriptions du 1er degré, 2000 collèges avec ULIS et 250 lycées professionnels avec ULIS. La généralisation des PIAL se fera progressivement jusqu’en 2022.

11 juin 2019

Circulaire de rentrée 2019 Ecole inclusive : à quoi s’attendre ?

La circulaire de rentrée 2019-088 du 5 juin 2019 est le bilan tiré par le ministère d’une année de concertation autour de l’école inclusive. Elle développe 7 points : 1) la création d’un service départemental Ecole inclusive, 2) l’organisation des PIAL (avec vademecum en annexe), 3) l’accueil des parents et la qualité de la scolarisation des élèves en situation de handicap, 4) la reconnaissance du travail enseignant et la formation, 5) la place de l’AESH dans la communauté éducative, 6) la simplification des démarches, 7) le suivi des parcours et l’évaluation des actions.

10 juin 2019

Aménagements d’épreuves d’examens

Les aménagements d’épreuves d’examens (AE) pour les élèves et étudiants en situation de handicap (ESH) sont garantis par la loi de 2005. La situation actuelle n’est toujours pas satisfaisante: ils engagent des procédures complexes, sont encadrés par de nombreux textes réglementaires parfois contradictoires, et soulèvent des problèmes récurrents pour les jurys, sans qu’une réponse réellement convaincante ne soit encore apportée.

28 mars 2019

Implantation de classes IME/ITEP : la vigilance s’impose!

La désinstitutionnalisation, qui consiste à privilégier le milieu ordinaire pour les élèves en situation de handicap par rapport au placement en institut, progresse suite à la pression réitérée de l’ONU et d’un certain nombre d’associations. Les élèves d’IME et d’ITEP voient la porte des établissements ordinaires leur être ouverte. Cette dynamique peut certes contribuer à un progrès social, mais la manière dont elle se met en œuvre dans les établissements doit mobiliser toute notre vigilance. Comment s’organise la présence de ces élèves dans les établissements ? Quelles dérives sont à craindre ?

26 mars 2019

Les PIAL

Alors qu’ils n’étaient censés être qu’expérimentaux et n’ont pas été évalués, les Pôles inclusifs d’accompagnement localisés (PIAL) ont été intégrés au projet de loi « pour une école de la confiance » adopté en première lecture à l’Assemblée nationale mardi 19 février.
Ils correspondent à une nouvelle forme d’organisation, dont l’objectif affiché est de coordonner les moyens d’accompagnement humain en fonction des besoins des élèves en situation de handicap. Dans ce cadre visant avant tout à limiter le nombre d’AESH (Accompagnants d’élèves en situation de handicap), l’accompagnement mutualisé devient la norme, l’accompagnement individualisé l’exception.

20 février 2019

Les Unités locales d’inclusion scolaire (ULIS)

Créées dans certaines écoles, certains collèges et lycées, les ULIS accueillent des élèves qui présentent un même type de besoin, souvent lié à un même type de handicap (déficience auditive, visuelle ou motrice, troubles importants des fonctions cognitives…).

07 février 2019

ULIS : l’inclusion sans les moyen

La circulaire n° 2015-129 du 21 août 2015 parue au BO n° 31 du 27août 2015 prévoit une unification des dispositifs pour la scolarisation des élèves en situation de handicap : ULIS-école, ULIS-collège et ULIS-lycée. La formulation de la circulaire de 2010 concernant les effectifs (« il est souhaitable que le nombre d’élèves ne dépasse pas dix »), s’écrit dorénavant « le nombre d’élèves qui bénéficient du dispositif au titre d’une ULIS collège ou lycée ne dépasse pas dix », ce qui serait une avancée si elle n’était pas suivie d’une possibilité de modulation par l’IA-DASEN, à la hausse comme à la baisse. Il faudra donc continuer de négocier.

Accompagnants d’élèves à besoins particuliers (AESH, CUI-CAE, PEC)

Les nouveautés 2018/2019  a. Les contrats CUI-PEC (Parcours Emploi Compétences) remplacent les contrats CUI-CAE. b. Le décret 2018-666 du 27 juillet 2018 modifie les conditions de recrutement des AESH en élargissant le vivier puisque désormais peuvent être recrutées : -les personnes titulaires d’un diplôme de niveau IV (baccalauréat) et non plus exclusivement celles détenant un diplôme […]

11 novembre 2018

Tout savoir sur l’inclusion

Retrouvez la publication spéciale du SNES-FSU sur l’inclusion : 32 P inclusion sup US 781 sept 2018 Documents joints

19 septembre 2018

AESH, décret du 27 juillet 2018

Ce décret vient modifier et assouplir les conditions de recrutement des AESH telles qu’elles sont définies dans le décret n°2014-724 du 27 juin 2014. Le but annoncé est d’agrandir le vivier d’AESH (Accompagnants des élèves en situation de handicap), afin de répondre à la demande croissante en accompagnement humain entraînée par l’augmentation d’élèves en situation de handicap scolarisés. Cela faisait partie des engagements d’Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle.

01 août 2018

ImprimerPartager