Candidat·es aux concours – Supplément de l’US n°848

Vous voulez devenir prof ou CPE… et vous avez raison ! Un rapport officiel affirme que d’ici 2030, il y aurait plus de postes d’enseignant·es à pourvoir que de postes d’ingénieurs en informatique. 5,7 millions d’élèves sont scolarisé·es dans le second degré, l’État doit donc recruter plus et attirer les étudiant·es vers les métiers de l’enseignement et de l’éducation !

10 juillet 2024

Contractuel·les alternant·es – Supplément de l’US n°848

Vous êtes étudiant·e contractuel·le alternant·e : le SNES-FSU, syndicat majoritaire dans les collèges et les lycées, est à vos côtés pour vous aider à réussir votre année, vous informer et faire valoir vos droits. Vous trouverez très probablement ses militant·es dans votre établissement d’affectation. Alors n’hésitez pas à vous faire connaître et à les solliciter. Les contrats d’alternance en deuxième année de master MEEF ont été créés en 2021. Mais les rectorats ne sont pas parvenus à pourvoir les postes proposés sauf dans quelques disciplines. Pour le SNES-FSU, c’est la preuve qu’affronter à la fois la gestion de classe en totale responsabilité, la préparation d’un concours sélectif et la validation du master 2 est difficilement compatible. C’est pourquoi le SNES et les syndicats de la FSU (la fédération à laquelle le SNES appartient) agissent pour une meilleure réforme de la formation des professeur·es et CPE qui ne surcharge pas inutilement les étudiant·es et qui leur ménage le temps et le recul réflexif nécessaires pour appréhender la complexité du métier et préparer sereinement les concours. Avec le SNES-FSU, rejoignez le plus grand collectif de personnels de l’Éducation nationale, pensez à vous syndiquer !
Bon courage, bon succès !

Mémo stagiaires 2024-2025 – Supplément de l’US n°847

Vous avez réussi un concours de recrutement, et serez enseignant·e, CPE ou Psy-Én stagiaire à la rentrée ? Bravo ! Vous avez peut-être déjà eu l’occasion de vous en rendre compte lorsque vous prépariez le concours, ou au moment des affectations : le SNES, le SNUEP et le SNEP, qui appartiennent à la même fédération, la FSU, se mobilisent pour accompagner votre entrée dans le métier. Même en plein coeur de l’été, les militant·es continuent de vous répondre afin d’être à vos côtés et de faire vivre cette solidarité professionnelle indispensable dans nos métiers. Nous avons essayé, dans ce mémo, de faire le tour de toutes les questions que vous pourrez vous poser cette année. Mais n’hésitez pas à contacter, dans votre collège, votre lycée ou CIO, les collègues qui animent la section d’établissement, ou les militant·es des secteurs Entrée dans le métier de votre section académique SNES, SNEP et SNUEP.

04 juillet 2024

La direction nationale du SNES-FSU 2024-2027 – Supplément de l’US n°847

Du 13 mai au 4 juin 2024, les adhérent·es ont élu la direction nationale du SNES-FSU pour le prochain mandat de trois ans. La CAN (commission administrative nationale) est composée de 150 adhérent·es représentant toutes les sections académiques, 75 titulaires et 75 suppléant·es, dont les secrétaires de catégories. Elles et ils se réunissent plusieurs fois dans l’année pour prendre les décisions qui guident l’action du SNES-FSU. L’ensemble des membres exercent toutes et tous en établissement ou en CIO.

03 juillet 2024

Le journal des retraités – Supplément de l’US n°846

Aujourd’hui nous sommes confrontés à une politique autoritaire et antisociale d’une grande ampleur, qui touche la grande majorité de la population, s’accompagnant d’atteintes graves aux droits et aux libertés publiques. Cette politique provoque une grande désespérance qui alimente l’extrême-droite, dont on sait que « quand elle prend le pouvoir, elle ne le laisse le plus souvent qu’à l’issue de séquences dramatiques » (Jean-Marie Pernot). Aujourd’hui, le danger se précise: comment faire entrave à ce qui semble inéluctable ? Comment construire une alternative progressiste au libéralisme et à l’extrême droite ?

12 juin 2024

CPE – Supplément de l’US n°845

Depuis janvier, les personnels de l’Éducation se mobilisent pour obtenir les moyens nécessaires à la réussite de leurs élèves, pour leur salaire et contre le « Choc des savoirs ». Cette réforme, qui instaure une ségrégation assumée entre les élèves en difficulté et les autres, constitue un renoncement à toute ambition émancipatrice de l’École. Du premier au second degré, elle dessine les contours d’une École passéiste et conservatrice. Elle vise à généraliser le tri des élèves dès le plus jeune âge.

21 mai 2024

Élections à la CA nationale – Supplément de l’US n°844

Le congrès national qui s’est tenu en mars dernier à La Rochelle a doté le SNES-FSU de nouveaux mandats. Après cette phase d’élaboration collective de notre corpus revendicatif, vient l’élection des équipes militantes qui auront la responsabilité pour les trois prochaines années de le faire partager au plus grand nombre de collègues. Du 13 mai au 4 juin, toutes et tous les adhérent·es du SNES-FSU sont appelé·es à voter pour des camarades regroupé·es par courant de pensée et élire ainsi les membres de la Commission administrative nationale (CAN). Fin juin, à la proclamation des résultats, la CAN sera renouvelée pour trois ans.

17 avril 2024

Les journaux du congrès de La Rochelle

Le congrès SNES-FSU, c’est aussi le Journal du congrès, préparé chaque jour par des militant.es pour rendre compte des débats, des interventions des invités nationaux et internationaux et partager le quotidien d’un collectif militant hors pair. Revivez la semaine du congrès avec ces 5 numéros.

24 mars 2024

Non-titulaires – Supplément de l’US n°843

Les collègues non-titulaires subissent la même dégradation de leurs conditions de travail et de rémunérations que les titulaires auxquelles s’ajoutent toutes les incertitudes liées à la précarité de leur situation.Depuis 2016, les grilles académiques ne sont ni revalorisées,ni harmonisées. Il en résulte une stagnation générale des salaires et de nombreuses inégalités de traitement selon le lieu de travail. Le service public d’éducation ne peut se satisfaire de ce mépris des personnels précaires.

06 mars 2024

Psy-ÉN – Supplément de l’US n°842

L’existence de Psychologues de l’Éducation nationale est une chance pour l’École,pour une École de la réussite pour toutes et tous, et de l’émancipation. Avec nos collègues enseignant·es, CPE, les parents, les élu.es, nous avons à cœur de défendre une conception de l’École où les destins des élèves ne sont pas scellés dès la Cinquième en fonction de leur origine sociale, où la difficulté scolaire au collège n’est pas le signe rédhibitoire d’une fermeture des portes du lycée et de l’enseignement supérieur, où un mal-être traversé à 15 ans n’est pas nécessairement considéré comme une entrée, sans retour possible, dans la maladie mentale. Les Psy-ÉN peuvent largement y contribuer si elles et ils sont assez nombreuses et nombreux et si leur profession redevient attractive !

13 février 2024

Femmes – Supplément de l’US n°842

L’égalité entre les femmes et les hommes est brandie comme une priorité du gouvernement. Or, les personnels de l’Éducation nationale, dont les professions sont très largement féminisées, n’ont bénéficié d’aucune mesure salariale permettant de pallier les inégalités salariales pourtant persistantes,et de réparer cette injustice sociale. Parce que l’École porte des valeurs fortes d’égalité et que les femmes y sont majoritaires (71%), elles devraient être protégées des discriminations liées au genre. Il n’en est rien. Les enseignantes gagnent en moyenne 200 euros par mois de moins que les enseignants ; les AESH subissent des temps incomplets imposés et la lutte contre la précarité n’est pas à l’ordre du jour du ministère.

8 mars 2024 Supplément de l'US n°842

Appel à candidature CAN 2024-2027 – Supplément de l’US n°842

Du 13 mai au 4 juin, l’ensemble des adhérent·es à jour de leur cotisation pourra voter pour renouveler les membres de la Commission administrative nationale (CAN), sorte de parlement du SNES-FSU. Lors de sa première convocation fin juin, cette nouvelle CAN élira en son sein le bureau national, les secrétaires nationales et nationaux et le secrétariat général pour la période 2024-2027. Le scrutin de mai, à la suite du congrès national de la Rochelle qui définira les mandats du SNES-FSU, est un scrutin de listes où les courants de pensée du SNES-FSU présentent leurs candidat·es aux suffrages des adhérent·es. Avant cela, un appel à candidature est organisé pour chacun des courants de pensée: c’est tout l’objet de ce supplément. L’intérêt et la participation des adhérent·es à la démocratie syndicale du SNES-FSU, tout particulièrement une année de congrès, sont précieux pour le fonctionnement du syndicat.

Le journal des retraité·es – Supplément de l’US n°842

Nombre de personnes sont confrontées à des choix douloureux : se nourrir, se loger ou se soigner convenablement. La fin du mois est souvent attendue avec angoisse! Emmanuel Macron vante le travail: que dire d’un gouvernement qui ne permet pas de vivre convenablement, d’exercer son métier dans de bonnes conditions ? Que dire d’un État qui n’assure pas à toutes et tous une protection qui libère de la hantise du lendemain ? À nous de renverser cette logique…

Rémunérations et carrières – Mise à jour au 1er janvier 24 du Supplément à l’US n°837

En ce mois de janvier 2024, malgré l’ajout de 5 points à toutes les grilles, nous sommes toujours loin du compte pour nos salaires : l’augmentation de 1,5 % du point d’indice en juillet 2023 ne suffit à compenser ni l’inflation à plus de 5 % cette année encore, ni les 10 % de perte de pouvoir d’achat sur le dernier quinquennat. Même si, grâce à la FSU, des avancées ont été gagnées cet été sur les carrières et les rémunérations, qu’on ne se paye pas de mots : les promesses de « revalorisation » et de « choc d’attractivité » ne sont pas tenues ! La grève unitaire du 1er février et les mobilisations qui suivront doivent imposer au gouvernement des hausses de salaires.

28 janvier 2024

Collège – Lycée – Supplément de l’US n°841

La première déclaration de la ministre Oudéa-Castera, sous le regard de Gabriel Attal, confirme qu’elle ne fera rien contre les inégalités sociales et scolaires. Sa promotion du réseau privé, au détour d’un mensonge, n’est pas un faux pas, mais une invitation pour les plus privilégié·es à assumer leur repli communautaire et l’évitement décomplexé du réseau public. Un projet de société qui ne sera jamais le nôtre !

17 janvier 2024

Congrès SNES-FSU 2024 – Rapport d’activité et rapport financier

Ce rapport d’activité et ce rapport financier sont un bilan rétrospectif des orientations prises et des actions menées par le syndicat sur la période 2021-2023. Il est présenté par les membres Unité et Action du secrétariat national. Chaque syndiqué·e peut exprimer son appréciation de la ligne de conduite adoptée par la direction nationale au cours de ces trois dernières années, soit directement avec un vote organisé par la section académique qui en précisera les modalités, soit par l’intermédiaire de la délégation de son établissement au congrès académique. Ensuite, sur la base de ces votes, les délégué·es au congrès national se prononceront sur ces deux rapports.

16 janvier 2024

Congrès SNES-FSU 2024 – Textes préparatoires

Ce supplément à L’US contient les textes préparatoires rédigés par la direction nationale. Ils vont être maintenant débattus, enrichis, amendés dans les congrès académiques organisés par chaque section académique du SNES-FSU. Une délégation académique portera ensuite les propositions au congrès national. Nul besoin d’être un·e militant·e chevronné·e : c’est bien le regard, l’analyse, l’expérience de chacun·e qui permet d’enrichir la réflexion collective.

Mémo retraités 2024 – Supplément de l’US n°840

Vous êtes à la retraite ? Vous partez à la retraite cette année? Dans quelques temps, vous espérez pouvoir partir ? Ce mémo s’adresse à vous pour vous aider d’abord à préparer votre retraite. Guide pratique, ce mémo est un outil d’information. Il se propose d’orienter, d’aider les syndiqué·es retraité·es dans leur vie quotidienne. Il s’agit de faciliter le règlement des problèmes qui se posent à toutes et à tous, comme à l’entourage.

14 décembre 2023

Protection sociale complémentaire – Supplément de l’US n°840

Le 20 octobre 2023, six des sept organisations syndicales représentatives de la Fonction publique de l’État (FSU, CGT, CFDT, UNSA, CFE-CGC et Solidaires) ont validé un accord portant sur le volet « prévoyance » de la protection sociale des agents publics, fonctionnaires et contractuel·les. La négociation qui a été menée s’est déroulée dans un cadre très contraint et menaçant pour les personnels. L’ordonnance de février 2021 prise par le gouvernement en application de la loi de transformation de la Fonction publique d’août 2019 – nos syndicats nationaux avec la FSU continue d’en demander l’abrogation – a en effet imposé une réforme qui déstabilise en profondeur la protection sociale complémentaire des agent·es de la Fonction publique, en rompant notamment les solidarités au détriment des retraité·es. Il s’agit d’imposer à la Fonction publique les logiques de l’Accord national interprofessionnel du secteur privé (ANI) conclu en janvier 2013 et qui préfigurait la loi Travail du gouvernement Valls.

Le courrier de l’établissement : rentrée 2024

L’école publique et ses personnels vont mal. Ils sont attaqués de toutes parts : d’odieux attentats, l’extrême droite aux portes des établissements, des parents qui lui sont affiliés contestant des enseignant·es et des enseignements, des conditions d’étude et de travail ne cessant de se détériorer.

13 décembre 2023