Sur sollicité·es par administration, les DCIO voient leurs conditions de travail se dégrader. Afin de faire entendre leurs revendications, les DCIO, présents au stage syndical du 06 novembre dernier, ont rédigé un courrier à destination du ministre de l'EN.
La Sécurité sociale, conçue par le Conseil national de la Résistance au sortir de la guerre, fête cette année ses 75 ans. Que reste-t-il aujourd’hui de ce projet ambitieux de démocratie sociale ?
Revalorisation fantôme, hommage à Samuel Paty, crise sanitaire, bac, mutations, évaluations en 6eme, voici quelques thématiques de cette US. Bonne lecture !
Tout ça pour ça ! Grands roulements de tambour médiatiques, voici venir la revalorisation du siècle !
Le 18 Novembre, le G10 (groupe d'organisations de psychologues) a été reçu par la DGRH après plusieurs mois de relance. Les réponses fournies par la directrice adjointe ont été plus rassurantes que celles que nous avions obtenues jusque-là, mais certains points demeurent en suspens.
Depuis janvier 2020, le ministre Blanquer annonçait « une revalorisation historique ». Des chiffres ont couru censés donner une idée du montant des sommes qui seraient engagées. Les milliards ont fondu et le montant inscrit au final au budget 2021 est de 400 millions d’euros. Les annonces de Blanquer du 16 novembre 2020 sont loin du compte. Elles ne renvoient qu’à des indemnités, primes et heures supplémentaires et ne concernent en rien une augmentation pérenne de la rémunération (carrière, avancement…).
Mardi 10 novembre, outre les lycées, 45 % des personnels en collège étaient en grève sanitaire. Les vies scolaires se sont particulièrement mobilisées. Nombreux étaient les CPE et AED grévistes et les vies scolaires totalement à l'arrêt. Une mobilisation qui traduit l'épuisement, la colère et l'inquiétude des personnels face à une situation sanitaire toujours plus dégradée et un ministre dans le déni des réalités du terrain.
entrée des élèves dasn un collège d'éducation prioritaire
Deux ans après la promulgation de la Loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » le SNES-FSU en mesure les conséquences sur l’ONISEP et continue à se battre pour la défense des personnels et de leurs missions.
Baisse du nombre de postes de PsyEN au concours, postes de DCIO bloqués, pour le SNES-FSU, il est encore temps d'agir !
Au programme : un dossier sur la Sécurité sociale, l'actualité des luttes (#MeToo et le Hirak algérien), des réflexions sur la culture technologique et...bien d'autres choses à découvrir dans ce nouveau numéro.
Le mouvement spécifique des classes préparatoires s'adresse aux collègues désirant un premier poste en classe préparatoire, CPGE ou DCG, ou ceux qui souhaitent muter d'une classe préparatoire à une autre.
ImprimerPartager